opseu_in_the_news_fr.jpeg

Après les vacances de leur patron dans les Caraïbes, les travailleurs de Santé Niagara se disent bafoués et déçus

Peu après que les médias commencent à parler des demandes de l’OPSEU/SEFPO de démission de Tom Stewart, PDG de l’hôpital de Niagara et Hamilton parti en vacances dans les Caraïbes, Santé Niagara lui a donné son congé.

« Les membres de l’OPSEU/SEFPO à Santé Niagara ne lui font plus confiance et ont demandé sa démission », a déclaré la présidente de la section locale 215 de l’OPSEU/SEFPO, Brenda Allan, au The Standard de Ste-Catharines le 6 janvier dernier. Santé Niagara a mis fin au contrat de M. Stewart un peu plus tard le même jour. Le 7 janvier dernier, le Centre de soins de santé St-Joseph de Hamilton annonçait s’être séparé de M. Stewart.

The Standard a également cité le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, et son premier vice-président/trésorier, Eduardo (Eddy) Almeida.

« Nous attendons de nos dirigeants qu’ils nous donnent l’exemple. Et pendant une crise sanitaire, c’est particulièrement vrai pour les dirigeants de nos hôpitaux », a déclaré M. Thomas. « Il faut dire à M. Stewart qu’il doit faire ce qu’il faut et démissionner. »

« Mais comme tous nos membres des soins de santé le savent bien, être payés par l’État dans le système de la santé s’accompagne de la responsabilité de ne pas mettre la santé des populations en danger », a déclaré M. Almeida. Partir en vacances dans les Caraïbes pendant cette pandémie fut une terrible décision qui a mis en danger la vie d’innombrables Ontariens. C’est un manquement à l’éthique non seulement contre ses patients et ses collègues, mais aussi contre tous les citoyens de la province. »