Skip to content

Aucune cotisation perçue sur l'augmentation de salaire des PSSP et des FSSD

Le 1er octobre 2020, le gouvernement de l’Ontario annonçait qu’il bonifierait temporairement le salaire de tous les préposés aux services de soutien à la personne (PSSP) et fournisseurs de services de soutien direct (FSSD). En reconnaissance du travail vital que font nos PSSP et FSSD pour soutenir les Ontariens dans le cadre de cette pandémie, les dirigeants de l’OPSEU/SEFPO ont décidé que le syndicat ne percevrait pas de cotisations sur cette augmentation de salaire.

L’augmentation de salaire accordée aux PSSP et aux FSSD aura un impact positif important sur ces travailleurs de première ligne. Ils fournissent des soins essentiels aux personnes les plus vulnérables de la province, à grand risque pour eux-mêmes et pour leur famille, et nous voulons nous assurer que ces membres reçoivent le maximum de cette bonification durement gagnée.

L’OPSEU/SEFPO est reconnu pour ses cotisations parmi les plus basses perçues par tous les grands syndicats au Canada. Nous évitons de percevoir plus de cotisations que nécessaire pour soutenir nos membres. Nous n’avons pas recueilli de cotisations sur la prime liée à la pandémie et nous ne percevrons pas non plus de cotisations sur cette bonification bien méritée.

Le dévouement de nos PSSP et FSSD à fournir des soins de qualité pendant cette période s’est avéré remarquable. Nous félicitons le gouvernement pour cette mesure qui reconnaît l’importance du travail que font les PSSP et les FSSD.

Tel qu’indiqué sur le site Web du gouvernement, la bonification de salaire est la suivante :

  •  3 $ de l’heure pour quelque 38 000 travailleurs et travailleuses admissibles dans le secteur des soins à domicile et en milieu communautaire;
  •  3 $ de l’heure pour quelque 50 000 travailleurs et travailleuses admissibles dans le secteur des soins de longue durée;
  •  2 $ l’heure pour quelque 12 300 travailleurs et travailleuses admissibles dans les hôpitaux publics;
  •  3 $ de l’heure pour quelque 47 000 travailleurs et travailleuses admissibles dans le secteur des services à l’enfance, communautaires et sociaux qui fournissent des services de soutien direct pour aider les gens avec leurs activités quotidiennes.

Les PSSP et les FSSD sont surmenés et sous-payés depuis des années. Cette décision du gouvernement est attendue depuis longtemps, et l’OPSEU/SEFPO se battra pour faire en sorte que cette augmentation de salaire soit plus que « temporaire ».

 

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO
Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO