ops_opseu_french_banner.jpg

Les équipes de négociation de la FPO élues

OPS Central Bargaining Conference June 21.jpg

Les membres du SEFPO qui travaillent dans la FPO ont élu leur équipe de négociation central/unifiée et leur équipe de négociation des services correctionnels.  À la conférence provinciale de la FPO qui a eu lieu le 21 juin, le processus électoral en deux étapes qui avait commencé dans sept conférences régionales le 7 juin s’est terminé en beauté.

Avant les élections, les 75 participants, dont des délégués, membres du Conseil exécutif et du personnel, ont entendu des discours passionnés prononcés par le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas et par la présidente du Comité central d’exécution et de renouvellement, Roxanne Barnes.  De plus, il y avait des présentations sur le climat économique, la négociation et la mobilisation faites par le personnel des services de négociations, de recherches et de campagnes.

Le président Thomas a remercié les délégués de se présenter comme candidats pour former les équipes de négociation.  Thomas a dit que le budget de l'Ontario, déposé par le gouvernement Wynne, le 1er mai, a préparé le terrain pour une ronde difficile de négociation.  Les libéraux réélus doivent déposer un budget identique lorsque l'Assemblée législative recommence la semaine prochaine.  Thomas a rappelé aux délégués que le budget contient 1,25 milliard de dollars de coupures et facilite la poursuite des privatisations. Il a déclaré que le syndicat continuera à exposer les dangers de la privatisation et des milliards de dollars cette politique gouvernementale scandaleuse a gaspillés.

PresThomasopsjune21.jpg

« Luttons ensemble pour de bons services publics et de bons emplois, » a déclaré Thomas sous les applaudissements des délégués.  « Ce ne sera pas une ronde facile de négociation, mais si nous restons ensemble, nous pouvons conclure une bonne entente pour nos membres et pour nos communautés. »

La présidente du Comité central d’exécution et de renouvellement, Roxanne Barnes, a déclaré aux délégués que plus de 6 000 plaintes ont été déposées en réponse à la décision unilatérale de l'employeur en février pour faire payer aux employés de la FPO la moitié du coût des prestations médicales complémentaires à la retraite à compter du 1er janvier 2017.

Barnes a réitéré le message du président Thomas que le gouvernement Wynne a été clair : il continuera d'exiger l'austérité auprès des travailleurs du secteur public en réduisant les effectifs et en privatisant les services dont dépend la population de l’Ontario.

« Dans cette ronde de négociations, nous devons défendre les services publics de qualité et des emplois décents et utiles non seulement pour nous, mais aussi pour tous ceux qui nous suivent à entrer dans la fonction publique, » a dit Barnes.

ops_centunifteam2.jpg

Équipe de négociation centrale/unifiée (15 membres) :

Roxanne Barnes, Comité central d’exécution et de renouvellement (présidente)
Ron Langer, région 1 (vice-président)
Elaine Young, région 2
Betty Marchegiano, région 3
Dylan Lineger, région 4
Dennis Wilson, région 5
Beth Anich, région 6
John Watson, région 7
Mickey Riccardi, représentant administratif
Glenna Caldwell, représentant des services correctionnels
Cindy Falcao, représentant institutionnel et de soins de santé
Tim Elphick, représentant de l’administration de bureau
Johanne Bourgeois, représentant de l’administration de bureau
John Berry, représentant technique/opérationnel et de l’entretien
Steve Anderson, représentant du personnel engagé pour une durée déterminée

ops_corteam.jpg

Équipe de négociation des services correctionnels (7 membres) :

John McLaren, région 1
Dan Sidsworth, région 2
Gord Longhi, région 3 (vice-président)
Tom O’Neill, région 4 (président)
Monte Vieselmeyer, région 5
Scott McIntyre, région 6
Barb Friday, région 7

L’équipe centrale/unifiée négocie des enjeux principaux pour toutes les catégories de de négociation de la FPO.  Parmi ces enjeux principaux on compte la sécurité d'emploi, les avantages sociaux, les offres d'emploi, les vacances, et la retraite.

L’équipe centrale/unifiée négocie également des enjeux précis pour les membres de quatre des cinq catégories, couvrant tous les membres sauf ceux des services correctionnels.  Parmi ces enjeux précis on compte les salaires, les heures de travail et les heures supplémentaires.

L’équipe des services correctionnels négocie des enjeux précis pour les membres des services correctionnels.

La formation pour les équipes de négociation est prévue pour la fin septembre.  Les équipes prendront les revendications ayant fait l’objet de vote par les sections locales au printemps et les transformeront en propositions syndicales à présenter à la table de négociation.  Les négociations devraient commencer au début de novembre.  La convention collective des membres du SEFPO qui travaillent dans la fonction publique de l'Ontario expire le 31 décembre.

The OPS Central/Unified and Corrections Bargaining Teams on June 21, 2014

Au niveau local, la recherche nécessaire sera faite au niveau des lieux de travail pour déterminer le nombre minimum de personnel requis pour les services essentiels et d'urgence et les tâches essentielles qu'ils feraient en cas de grève ou de lock-out.  Cette étude sur les services essentiels et d’urgence en milieu de travail est prévue pour le début de septembre.

La loi exige que les accords relatifs aux services essentiels et d’urgence soient en place avant une grève ou un lock-out.  Comme dans les deux dernières rondes de négociations, le syndicat et l'employeur ont convenu de négocier des accords relatifs aux services essentiels et d’urgence seulement si les deux parties arrivent à une impasse sur les enjeux de négociation.  En d'autres termes, seulement si les négociations pour le renouvellement de la convention collective sont interrompues.  La recherche au niveau local permet au syndicat de faire des arguments plus efficaces s’il est nécessaire d’entamer des négociations relatives aux services essentiels et d’urgence.