Skip to content
news_opseu_french_banner.jpg

Les membres du Conseil de l'OPNPN accueillis avec un piquet d'information

OPSEU President Warren (Smokey) Thomas speaks to a number of OPSEU members, some holding signs, during the NPCA information picket
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Mercredi dernier, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a participé au piquet d'information, qui était organisé à l’occasion de la réunion du Conseil de l'Office de protection de la nature de la péninsule du Niagara (OPNPN), en compagnie de partisans du mouvement syndical local et d’activistes communautaires. Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président du SEFPO, Lucy Morton, vice-présidente régionale, et Erin Thorson, membre du Conseil exécutif étaient également présents. Un représentant de la députée provinciale Cindy Forster était également sur place pour soutenir le piquet d’information.

Barb Wilson, présidente de la section locale 217 du SEFPO, avait organisé ce piquet d’information afin de sensibiliser le public à la façon dont l'OPNPN intimide son personnel syndiqué et de renforcer la solidarité communautaire autour de cette petite unité de négociation qui est assiégée par l’OPNPN. La section locale exige notamment que la direction de l'OPNPN réintègre leur déléguée syndicale au rang le plus élevé, qui a été mise à pied, selon la direction de l'OPNPN, pour « des raisons de contrainte budgétaire ».

Picture of OPSEU members with picket signs in front of Ball's Falls Centre for Conservation

Le président Thomas, qui a remercié tous les participants pour leur soutien au personnel de l’OPNPN en ces moments difficiles, a exprimé l'engagement du SEFPO à travailler avec la communauté en ce qui a trait à leurs préoccupations avec l'OPNPN. Il a ajouté que les employés de l'OPNPN ne pouvaient pas être avec eux non seulement parce qu'ils travaillaient, mais également parce qu’« ils sont trop angoissés pour sortir. Ils savent que si on les voit ici, ils risquent d’être les prochains à prendre la porte. »

Picture of Smokey Thomas and Barb Wilson at NPCA information picket

Le vice-président Almeida s’est également adressé aux participants. Il leur a dit que le SEFPO a la volonté de travailler avec les communautés pour résoudre les problèmes locaux et a pris en exemple la campagne « Ça nous appartient ». Lui et le président Thomas ont offert aux activistes de la communauté d'utiliser les locaux du SEFPO afin de tenir les réunions locales pour s’organiser face aux problèmes de l'OPNPN.

Les dirigeants du SEFPO ont également rencontré Ed Smith, un homme qui se défend tout seul contre une poursuite de 200 000 $ intentée par l'OPNPN et son ancien directeur général parce qu’il avait distribué un rapport qui contenait des questions directes sur les méthodes de gouvernance de l'OPNPN. Monsieur Smith a lancé un recours judiciaire pour diffamation.

Picture of Smokey Thomas and Eddy Almeida talking to Ed Smith in NPCA parking lot

Peu avant le début de la réunion, à 9 h 30, David Barrick, directeur des Services de gestion (qui supervise le département des RH qui a mis à pied la déléguée syndicale au rang le plus élevé) est arrivé pour entrer par une porte latérale du bâtiment. Suivis par plusieurs participants au piquet d’information, Smokey Thomas et Lucy Morton se sont dirigés jusqu’à sa voiture pour se présenter à lui.

Smokey Thomas and Lucy Morton speak with David Barrick in the NPCA parking lot

Smokey Thomas lui a demandé de le rencontrer pour parler des problèmes de ses membres au travail. Tout en acceptant une rencontre, monsieur Barrick a refusé de discuter prétextant qu'il devait se rendre à la réunion. En raison de l’insistance de Lucy Morton, qui lui demandait de fixer une heure pour la réunion, monsieur Barrick leur a demandé d'appeler son bureau. Il s’en est allé sous les cris des membres du SEFPO : « Réintégrez notre collège maintenant! ».

Sur l’aire de stationnement, le président Thomas et Lucy Morton ont reçu la même réponse de Sandy Annunziata, le président du Conseil de l'OPNPN. Monsieur Annunziata, qui a, lui aussi, accepté de les rencontrer à une date ultérieure, a slalomé entre les piqueteurs pour entrer dans le bâtiment.

Sandy Annunziata walks through picketers to enter building

Au début de la réunion de l’OPNPN, qui se tenait à huis clos, Barb Wilson a mené les piqueteurs à l'intérieur du bâtiment qui ont chanté dans le couloir jusqu'à ce qu’un responsable de l’OPNPN leur demande de cesser. Les piqueteurs ont continué à chanter pendant plusieurs minutes, puis se sont dispersés.

Picketers chanting inside Ball's Falls Centre for Conservation

Le président Thomas et le vice-président Almeida ont promis à toutes les personnes présentes que le SEFPO travaillera avec la collectivité pour lancer une campagne publique appelant à faire le ménage à l'OPNPN et à créer un meilleur milieu de travail pour le personnel. « Au SEFPO, on ne cherche pas la bagarre, a déclaré le président Thomas, mais ceux qui s’en prennent à nos membres doivent savoir qu’ils nous trouveront sur leur route. »

D’autres photos du piquetage d'information de mercredi :

Eddy Almeida shakes hands with local labour ally at NPCA info picket

Smokey Thomas addresses picketers at NPCA Board meeting

NPCA info picketers

NPCA info picketers

NPCA info picketer