Skip to content

Crise dans le système correctionnel : Rencontre entre des agents et des députés provinciaux

Le 13 avril dernier, dans le cadre d'une journée de lobbying organisée par le SEFPO, plus de 55 agents correctionnels et de probation et de libération conditionnelle étaient à Queen's Park pour parler de la crise dans les services correctionnels.

img_2979.jpg

Le président Warren (Smokey) Thomas et d'autres représentants du SEFPO ont rencontré le ministre des Services correctionnels Yasir Naqvi

Le ministre des Services correctionnels, Yasir Naqvi, a ouvert la journée avec un discours; Warren (Smokey) Thomas a suivi. Le président du SEFPO a une fois de plus demandé au ministre d’établir un groupe de travail composé de représentants des ministères du Travail, des Services à l’enfance et à la jeunesse et des Services correctionnels, ainsi que de représentants syndicaux et de travailleurs de première ligne, afin de s'attaquer à la racine de la crise dans les services correctionnels.

« Je pense que vous êtes un bon gars, Monsieur le ministre », a dit Monsieur Thomas, « mais nous allons continuer de faire pression sur vous jusqu’à ce que cette crise soit résolue. »

Les travailleurs des services correctionnels ont été accueillis chaleureusement par les députés provinciaux à la Chambre. Pendant la période des questions, Andrea Horwath, chef du NPD, et le chef du Parti conservateur, Patrick Brown, ont posé des questions à la première ministre Kathleen Wynne en ce qui concerne nos prisons dangereuses, surpeuplées et qui manquent de personnel.

Madame Wynne a admis qu’un changement était nécessaire dans le système, tandis que Monsieur Naqvi a dit que le statu quo ne pouvait continuer. « Le fait que [nos partenaires correctionnels] soient ici et que nous ayons eu des réunions très productives montre que nous sommes décidés à développer des solutions », a-t-il dit à l’Assemblée législative.

Les agents correctionnels présents ont rencontré 33 députés provinciaux des trois partis pendant la journée. Ils ont parlé des nombreux problèmes qui affligent le système correctionnel, condamnant les partenariats public‑privé défectueux et dispendieux utilisés pour construire des prisons défectueuses, dangereuses et excessivement coûteuses.

img_2980.jpg

Le ministre des Services correctionnels, Yasir Naqvi, entouré de représentants de la Division des Services correctionnels du SEFPO

De nombreux agents ont eu l'impression qu'ils avaient fait une grande différence en parlant directement aux membres de l’Assemblée législative. Un agent a dit que la journée représentait « un moment décisif pour la division ».

Monte Vieselmeyer, président de la Division des Services correctionnels du SEFPO, s’est dit extrêmement satisfait de la façon dont la journée s’était déroulée.

« Dire que notre journée de lobbying fut un succès serait un euphémisme », a déclaré Monsieur Vieselmeyer. « Je suis extrêmement fier de nos dirigeants correctionnels; tant dans la communauté que dans les établissements. Ils ont fait un excellent travail en représentant nos membres et en abordant les problèmes auxquels ils se heurtent chaque jour. Cette journée servira de tremplin à de nombreuses autres journées de lobbying pour les Services correctionnels. »

« Entre temps, j’encourage vivement tous nos membres à rendre visite à leurs députés provinciaux locaux, dans leurs bureaux de circonscription, afin de discuter des problèmes qu’eux et le système correctionnel considèrent importants. »

Connexe : Page d’index Services correctionnels en état de crise