Skip to content
news_newsletters_french.jpg

À bord : La décision de la première ministre Wynne, d'adresser un ultimatum dans les négociations du secteur de l'éducation, n'affectera pas les membres du SEFPO

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La première ministre Wynne et la ministre de l'Éducation ont rencontré aujourd'hui les représentants de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l'élémentaire de l'Ontario (FEO), de la Fédération des enseignantes/enseignants des écoles secondaires de l'Ontario (FEESO) et du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Le Conseil des travailleurs de l’éducation de l’Ontario (CTEO) n'était pas invité.

Nous sommes profondément déçus par le manque de respect de ce gouvernement à l'égard de nos membres. On nous a expliqué que seuls les syndicats qui sont actuellement en position de grève légale et qui exercent des moyens de pression avaient été inclus.

À la suite de cette réunion, la première ministre Wynne a annoncé que le gouvernement prendra des mesures à l'encontre des membres de la FEO, de la FEESO et du SCFP si des ententes contractuelles ne sont pas conclues d'ici le 1er novembre 2015. Ces mesures comprennent une amputation des salaires et d'autres modifications aux termes du contrat de travail.

Nous avons reçu l'assurance du gouvernement que ces mesures Ne s'appliquent PAS aux membres représentés par le CTEO.

Les 22 et 23 octobre dernier, le CTEO a rencontré les représentants du Conseil des associations d’employeurs et de la Couronne, à Toronto, et réalisé certains progrès à la table de négociation.

Le CTEO continue à négocier de bonne foi. D'autres négociations contractuelles centrales doivent se tenir le 29 octobre et le 3 novembre.

En solidarité,

Kathy Whipple
Présidente du Secteur 3 du SEFPO
Conseils scolaires et institutions culturelles
Membre de l'exécutif du CTEO

Le Conseil des travailleurs de l’éducation de l’Ontario (CTEO)

Le Conseil des travailleurs de l’éducation de l’Ontario est un partenariat de syndicats qui sont résolus à négocier une convention collective centrale solide au nom de leurs membres qui font un travail essentiel dans le secteur de l'éducation de l'Ontario.

Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario
COPE Ontario et ses sections locales 103, 429, 454, 527 et 529
Educational Resource Facilitators of Peel
Essex & Kent Counties Skilled Trades Council
Union internationale des journaliers d’Amérique du Nord, section locale 837
Maintenance and Construction Skilled Trades Council