Skip to content
opseu_in_the_news_fr.jpeg

À un cas de la crise

Christine Schmidt craint que la première vague de COVID-19, qui a si durement frappé les foyers de soins de longue durée du sud de l’Ontario ce printemps, soit suivie d’une deuxième vague qui toucherait les foyers de groupe partout en Ontario et les travailleurs du secteur des services aux personnes atteintes d’un handicap de développement dans ces foyers.

« Nous sommes à un cas positif — les personnes qui travaillent dans le secteur des services de développement — un cas positif d’une crise grave », a déclaré la chargée de cas en résidence d’Intégration communautaire Grand Sudbury, qui est également présidente de la section locale 686 du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario et représentante agréée en santé et sécurité au travail. « Le gouvernement (provincial) le sait. Nous ne sommes pas loin d’une crise. »

Lire l’article au complet sur le site Web du Star de Sudbury.