news_notices_french.jpg

Ce n’est qu’en se souvenant de l'Holocauste que nous pourrons en prévenir un autre

Jour Commemoratif de L'Holocauste
Facebook
Twitter
Email

En ce 7 avril, au coucher du soleil, nous marquerons le début d’une des commémorations les plus obscures et les plus importantes de notre calendrier : Yom HaShoah, officiellement dénommé « Journée du souvenir pour la Shoah et l’héroïsme ».

Six millions d’hommes, de femmes et d’enfants juifs ont été assassinés aux mains du régime nazi allemand et de ses collaborateurs.

C’est arrivé il y a moins de 100 ans, mais tragiquement, notre mémoire de l’Holocauste commence déjà à faiblir. En 2019, la Fondation Azrieli de Toronto a publié une étude qui révélait que plus de la moitié des Canadiens – et deux tiers des jeunes Canadiens – ne savent pas que six millions de personnes juives ont été assassinées pendant l’Holocauste.

Nous ne devons pas permettre à ces souvenirs de s’effacer, surtout maintenant que l’antisémitisme est en hausse. Au cours des dix dernières années, dans le monde entier, nous avons vu à quel point la haine, l’intolérance et le fascisme peuvent imprégner nos sociétés et nos gouvernements.

Ici au Canada, Statistique Canada rapportait à la fin du mois dernier que les crimes haineux continuent d’augmenter et que les crimes haineux contre les Juifs restent parmi les plus fréquents.

Il ne suffit pas d’espérer passivement que la haine disparaisse et que l’Holocauste ne soit jamais répété. Pour protéger notre avenir, nous devons honnêtement continuer de faire face à notre passé.

Plus jamais. N’oublions jamais.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier, OPSEU/SEFPO