Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les travailleurs au gouvernement de l'Ontario commencent à négocier leur nouvelle convention collective

TORONTO – Les équipes de négociation représentant 35 000 employés du gouvernement de l'Ontario se réuniront avec des représentants du gouvernement pour la première fois le jeudi 20 novembre pour entamer des pourparlers pour une nouvelle convention collective.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, dit que cette ronde de négociations vise à prouver que les travailleurs du secteur public fournissent les meilleurs services au coût le moins élevé à tous les Ontariens et Ontariennes.

« Des années de coupures et des mises à pied dans le secteur public ont réduit les services et les travailleurs au strict minimum, » a déclaré Thomas.  « Notre province dépense déjà le moins par personne sur les services publics que toute autre province.  Pas assez de gens ont de bons emplois en Ontario.  Et pas assez de gens bénéficient des services publics de qualité dont ils ont besoin.  Dans cette ronde de négociations, nous luttons pour les deux. »

Thomas a poursuivi en disant qu'il peut prouver que, dans tous les cas, la privatisation et la sous-traitance des emplois du secteur public coûte réellement plus d'argent au gouvernement.

« En ce qui concerne la valeur pour de l'argent, il n'y a pas de politique gouvernementale des 20 dernières années qui est plus mauvaise que la privatisation des services publics, » a continué Thomas.  « Par exemple, les consultants informatiques coûtent deux fois plus que les employés des services informatiques représentés par le SEFPO.  Nous estimons que le gouvernement pourrait économiser au moins 200 millions de dollars par an en maintenant à l’interne ses services informatiques.

« Nous allons négocier pour une convention collective équitable pour les travailleurs du secteur public dévoués et professionnels dont dépendent les Ontariens et Ontariennes, les mêmes travailleurs qui font face depuis des années aucune ou peu d'amélioration de leur contrat de travail, » a déclaré Thomas. « Nous luttons aussi pour des lieux de travail plus sécuritaires et correctement dotés en personnel dans les services correctionnels qui deviennent de plus en plus dangereux tous les jours.»

Le SEFPO représente tous les employés de première ligne qui travaillent dans tous les ministères du gouvernement de l'Ontario.  Leur convention collective actuelle expire le 31 décembre 2014.

Renseignements :

Warren (Smokey) Thomas : 416-443-8888

Don Ford, Communications du SEFPO : 416-448-7442

Lien établi : Index de la négociation 2014 de la FPO