Communiqués bannière

La négociation de la Fonction publique de l'Ontario ‘interrompue’

TORONTO – Le syndicat qui représente 35 000 employés de première ligne qui travaillent directement pour le gouvernement de l'Ontario a annoncé aujourd'hui que la négociation à deux des trois tables pour une nouvelle convention collective est « interrompue » sous la recommandation du conciliateur nommé par le ministère du Travail.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas a dit que le conciliateur a recommandé à l’équipe de négociation centrale (couvrant tous les membres de la fonction publique de l'Ontario) et unifiée (couvrant tous les employés qui ne font pas partie des services correctionnels) et aux représentants des employeurs de prendre une pause pour « réévaluer leurs positions de négociation. »  C’est pour éviter ce qui aurait probablement été une impasse dans les négociations, donnant lieu une grève ou à un lock-out.

« Nos équipes restent disponibles à la négociation, » a déclaré Thomas.   « Cependant, le gouvernement doit réfléchir à sa position de gel des salaires et de concessions massives.  Les deux parties ne sont pas seulement éloignées l’autre de l’autre … on diriat que le gouvernement est sur une autre planète. »

Malgré les rapports erronés dans les médias, une grève ne est pas « imminente » et les pourparlers n’ont pas été annulés, Thomas a précisé.

« Un grand nombre de mesures juridiques doivent avoir lieu avant qu'une grève se produise, y compris la négociation d'une entente sur les services essentiels pour plus de 1 400 lieux de travail, » a continué Thomas.  « Même si nous avons un mandat de grève à 90 pour cent, notre objectif est de négocier un contrat équitable.  Les membres le méritent, et le public mérite d'avoir un gouvernement qui se comporte de façon responsable avec l'argent des contribuables, au lieu de couper les emplois, les avantages sociaux et les salaires du secteur public, puis gaspiller des milliards sur des entrepreneurs privés.  Si le gouvernement ne réévalue pas sa façon de pensée, cette province entrera dans une période de conflits de travail qu’on n’a pas vu depuis les années Harris. »

La convention collective actuelle pour tous les employés de la FPO a expiré le 31 décembre 2014.

Renseignements :

Warren (Smokey) Thomas: 416-443-8888

Don Ford, Communications du SEFPO : 416-448-7442

Lien établie : Index de la négociation 2014 de la FPO