Communiqués bannière

Les employés de la fonction publique de l’Ontario ratifient leur nouvelle convention collective

Toronto – Les employés de la fonction publique de l’Ontario (FPO) ont voté oui à 76,9 pour cent et ratifié leur nouvelle convention collective avec le gouvernement provincial.

L’accord d’une durée de trois ans couvre quelque 26 000 membres du syndicat et de la Division de la FPO unifiée, qui comprend tous les employés directs du gouvernement provincial, à l’exception des travailleurs des Services correctionnels.  L’OPSEU/SEFPO représente ces travailleurs.

« L’équipe de négociation a obtenu de nombreux gains et je suis extrêmement fier de leur travail acharné à la table de négociation », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président de l’OPSEU/SEFPO. « Cet accord reconnaît la contribution du personnel professionnel du secteur public de la province en période de crise. »

En vertu de l’accord, les employés ont obtenu des gains importants, notamment de meilleures prestations pour les services paramédicaux et un compte de dépenses pour les soins de santé. Parmi les autres améliorations non pécuniaires, citons le calcul de l’ancienneté pour les employés à durée déterminée et un nouveau libellé permettant de faire un examen de la convention collective en appliquant une perspective d’équité afin de déterminer les obstacles systémiques et de les supprimer.

Le projet de loi 124 plafonne les augmentations salariales à un pour cent par an.  L’OPSEU/SEFPO a déposé une contestation fondée sur la Charte contre le projet de loi et l’accord contient une clause de réouverture qui s’appliquerait si la contestation était entérinée.  Coleen houlder, la présidente de l’équipe de négociation, a déclaré que les membres de la FPO unifiée ont vu au-delà du plafond salarial.

« Ce nouveau contrat est un bon accord, en particulier durant cette période de négociation extrêmement difficile », a déclaré Coleen Houlder. « Il contient de nombreux gains qui nous placent en bonne position pour la prochaine ronde de négociation – une fois que les choses seront revenues à la normale. Je suis fière du travail de l’équipe et je suis fière de nos membres. »

Le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, se réjouit du fait que les membres de la FPO unifiée puissent envisager l’avenir en ayant trois années de paix sociale.

« Après tous les bouleversements qui ont été provoqués par la pandémie, nos membres, qui travaillent d’arrache-pied, auront une préoccupation en moins. » « Ils pourront se focaliser entièrement à l’important travail que sera la reconstruction de l’Ontario. »

Le président Thomas a exprimé sa reconnaissance aux fonctionnaires pour leur travail et leur solidarité avec l’équipe de négociation.

« Ratifier cet accord était la bonne chose à faire en ces temps d’incertitude économique. » « Cet accord constitue un bon pas en avant à l’heure où nous continuons à faire des gains en milieu de travail pour nos membres. »

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931; OPSEUCommunications@opseu.org