Skip to content
2014-10_fr_ops_bargaining_we_can_do_it_page_banner_c.jpg

Feuille d'enjeux n°7 : Le nouveau taux de départ inférieur de 5 % – La « course à l'abîme » commence

ops_issuesheet7fr.pdf

De nombreux employés de la FPO estiment que la proposition de l'employeur concernant un nouveau taux de départ inférieur ne les touche pas vraiment. Si vous êtes un membre permanent à temps plein, au sommet de votre grille salariale, et n'avez nullement l'intention de faire une demande pour changer de poste ou de classification, vous n'avez pas de soucis à vous faire.

Par contre, tous les autres employés de la FPO subiront de profondes répercussions. Si vous êtes au milieu de l'échelle, la nouvelle grille salariale à 12 échelons que propose l'employeur aura pour conséquence de réduire vos augmentations. Si vous changez de poste ou de classification, vous démarrerez à nouveau au bas de l'échelle. Si vous passez d'un poste à durée déterminée à un poste permanent, l'employeur vous considèrera comme une « nouvelle embauche » … et vous retomberez au bas de l'échelle même si vous étiez à un échelon plus élevé avant. Le syndicat a demandé la définition d'une « nouvelle embauche », mais l'employeur s'y oppose, bien entendu.

Enfin, si vous êtes nouveau à la FPO…eh bien, vous devrez vous habituer au fait que l'employeur a décidé que les jeunes employés ont aujourd'hui moins de valeur que les employés plus âgés au sein de cette nouvelle économie. L'écart de revenu entre les travailleurs plus âgés et les plus jeunes ne cesse d'augmenter. Selon le Conference Board du Canada, de 1984 à 2010, le revenu disponible moyen des Canadiens âgés de 50 à 54 ans a augmenté davantage que celui des Canadiens âgés de 25 à 29 ans. L'écart, qui était de 47 % entre ces deux groupes dans le milieu des années 1980, est désormais de 64 %.

Cette proposition de l'employeur qui vise à baisser votre échelle salariale d'un autre 5 % ne fera que creuser encore plus le fossé existant.  Au lieu de faire preuve de leadership et d'inverser cette tendance, Kathleen Wynne et les libéraux portent préjudice encore davantage aux jeunes travailleurs.

L'heure est venue de protéger TOUS les employés de la FPO…même ceux qui emboîteront notre pas dans la fonction publique un jour. Ces employés représentent non seulement notre avenir, mais également l'avenir des services publics dont nous dépendons tous.

Continuez à appuyer vos équipes de négociation!

Autorisé par :

Roxanne Barnes, présidente, équipe de négociation centrale/unifiée
Tom O'Neill, président, équipe de négociation, Services correctionnels
Warren (Smokey) Thomas, Président