Fonction Publique de l'Ontario. Negociation 2014 de la FPO

Tour de table 2015 de la FPO, numéro 11 - La négociation des SEU se poursuit

Dernières nouvelles sur la négociation et la mobilisation des membres de la FPO

Télécharger ce numéro

La négociation des SEU se poursuit

Depuis que l'employeur nous a informés de son intention de démarrer les négociations des Services essentiels et d'urgence (SEU), le 27 janvier dernier après être sorti de la table de négociation des enjeux, votre équipe centrale/unifiée a reçu la formation nécessaire en préparation du processus intensif de négociation des SEU imposé par la Loi sur la négociation collective des employés de la Couronne (LNCEC). Ces négociations doivent être terminées avant qu'un rapport recommandant de ne pas instituer de commission, obligatoire avant une grève ou un lockout, ne puisse être soumis.

L'équipe de négociation centrale/unifiée était répartie en trois tables de cinq membres chacune, avec du personnel de soutien du SEFPO. Après que l'équipe de négociation des Services correctionnels ait eu reçu l'avis de négociation des SEU, on a ajouté une quatrième table.

Chaque sous-table des SEU de l'équipe centrale/unifiée a environ sept ministères pour lesquels négocier des contrats différents. Jusqu'à maintenant, les négociations se sont avérées complètes et détaillées. L'employeur avait d'abord prévu un mois pour compléter les négociations, ce qui s'avère être totalement irréaliste compte tenu des changements qui ont été apportés dans les lieux de travail depuis les dernières négociations des SEU en 2005. À ce jour, quelques ententes de principe ont été conclues dans deux ministères. Chaque équipe travaille encore sur leur premier ministère.

À la table des SEU des Services correctionnels, l'équipe a déposé un avis de contestation pour non-divulgation de documents par l'employeur. La date de cette audience n'a pas encore été fixée.

Nous demandons la divulgation et l'examen complet de toutes les ententes précédentes. Il est impossible d'étudier les ententes de manière appropriée sans divulgation et collaboration adéquates. Nous exigeons la divulgation de tous les renseignements pertinents, qui nous permettent d'établir quels sont les emplois, les fonctions et le travail essentiel ou d'urgence, et de déterminer le nombre et la portée des fonctions essentielles et d'urgence. Nous devons négocier des ententes efficaces qui nous permettent, en cas de conflit de travail, de mettre en route une grève puissante.

C'est un processus ardu et le travail est fastidieux, mais il est important que nous négocions les meilleures ententes possibles. Jusqu'à présent, nous avons bien géré le processus et l'employeur le sait. Et c'est pourquoi il a porté plainte dans le cadre des ententes qui ont porté fruits.

Malheureusement, personne ne peut prédire combien de temps dureront ces négociations, la probabilité d'une grève ou d'un lockout, voire même sa durée. Si nous continuons de négocier des ententes efficaces sur les SEU, nous parviendrons peut-être à encourager l'employeur à retourner à la table pour négocier les enjeux.

Beaucoup d'entre vous se sont dits inquiets de ne pas savoir exactement quand pourrait avoir lieu la grève. Certains ont suggéré de viser la longue semaine de mai alors que les parcs provinciaux ouvriront leurs portes, ou le mois de juillet, alors que les Jeux panaméricains seront chez nous.

Malheureusement, la complexité et la durée indéterminée des négociations des SEU nous empêchent de choisir une date précise de grève/lockout. Toutefois, cela n'empêche pas nos membres de prévoir certaines actions à ces dates cibles pour obliger le gouvernement à se réveiller et prendre note. Nos opérations de mobilisation continuent de servir de grande source d'irritation pour l'employeur tandis que nous sommes à la table des SEU. En poursuivant ces opérations, on peut encourager l'employeur à revoir son mandat et à retourner à la table de négociation des enjeux.

Nous tenons à remercier nos membres, les mobilisateurs, le personnel du SEFPO et le Conseil exécutif de leur patience et de leurs inlassables opérations de mobilisation dans les milieux de travail et dans le cadre de manifestations et de rassemblements. Nous continuerons d'exercer des pressions politiques sur les députés libéraux et poursuivrons notre campagne visant à exposer le manque d'ouverture et de reddition de compte qui entoure les initiatives de privatisation du gouvernement.

Ensemble, nous pouvons défaire le programme de l'employeur afin d'obtenir une convention collective exempte des concessions draconiennes déposées à la table pendant la négociation des enjeux.

Les coordonnées de vos dépôts directs sont protégées

Certains membres se sont dits inquiets quant à la confidentialité des informations bancaires qu'ils fournissent pour le dépôt direct de leur indemnité de grève. Il est toujours judicieux de poser des questions quand il s'agit de vos données personnelles.

Soyez assuré que cette information demeure strictement confidentielle et est conservée en lieu sûr, à l'écart de vos coordonnées régulières de membre. Notez également que l'information que vous nous fournissez est utilisée UNIQUEMENT pour déposer de l'argent dans votre compte de banque, et ne peut être utilisée à aucune autre fin.

Restez à l'écoute!

La Division des communications du SEFPO vous fera parvenir des bulletins de négociation avec des mises à jour tout au long des négociations de la FPO.

Restez informés, participez et faites preuve de solidarité. Ensemble, nous pourrons obtenir un contrat juste et décent!!

Communiquez avec nous :

Équipe centrale/unifiée
centralbargaining@opseu.org

Équipe des Services correctionnels
correctionsbargaining@opseu.org

N'écoutez pas les rumeurs! Tour de table est le seul bulletin officiel préparé par les équipes de négociation de la FPO.

Vos équipes de négociation de la FPO

Équipe centrale/unifiée
Roxanne Barnes, CCER (présidente)
Ron Langer, Région 1 (vice-président)
Elaine Young, Région 2
Betty Marchegiano, Région 3
Dylan Lineger, Région 4
Dennis Wilson, Région 5
Beth Anich, Région 6
John Watson, Région 7
Mickey Riccardi, Administration
Glenna Caldwell, Services correctionnels
Cindy Falcao, Soins en établissement et soins de santé
Tim Elphick, Administration de bureau
Johanne Bourgeois, Administration de bureau
John Berry, Services opérationnels, techniques et d'entretien
Steve Anderson, Employés à durée déterminée
Ruth Hamilton, négociatrice du personnel

Équipe des Services correctionnels
John McLaren, Région 1
Dan Sidsworth, Région 2
Gord Longhi, Région 3 (vice-président)
Tom O'Neill, Région 4 (président)
Monte Vieselmeyer, Région 5
Scott McIntyre, Région 6
Barb Friday, Région 7
Anastasios Zafiriadis, négociateur du personnel

Distribution de l'original autorisée par :

Roxanne Barnes, présidente
Équipe centrale/unifiée

Tom O’Neill, président
Équipe des Services correctionnels

Warren (Smokey) Thomas, président
Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario