Skip to content
2014-10_fr_ops_bargaining_we_can_do_it_page_banner_c.jpg

Tour de table de la FPO, numéro 13 - Nous ne reculerons pas !!

Télécharger ce numéro

Au cours des derniers mois, les équipes de négociation de la FPO ont travaillé diligemment sur la négociation des accords des services essentiels et d'urgence, un processus entamé par l'employeur à la fin de janvier.

Ces accords doivent être en place avant qu'une grève ou un lock-out puisse se produire.  Le processus nécessite des accords distincts pour chacun des 1 600 lieux de travail.

Cette négociation se poursuit

Il n’y a pas de calendrier pour l'achèvement.

Il n'y a aucune entente relative à tout type de pause jusqu'à ce que le travail soit accompli.

Vos équipes de négociation s’engagent toujours au mandat donné par les membres du SEFPO au cours du processus de l’établissement des revendications.

Il n'y a rien dans la proposition de l'employeur qui a de la valeur en ce qui concerne nos membres.

L’employeur propose la continuation du gel des salaires dans les deux premières années, par suite du gel des salaires de deux ans auquel nous avons déjà subi.

Selon la proposition de l'employeur, toute augmentation de salaires dans la troisième et la quatrième année devra être payée par des réductions réalisées ailleurs dans notre contrat.  En d'autres termes, nous volerions de nous-mêmes pour nous payer.

L'employeur veut également établir une grille de salaire en 12 échelons (une autre forme de réduction de nos salaires), des coupures aux prestations de la CSPAAT et du RILT, une réhabilitation obligatoire et plus de concessions à la convention collective actuellement en vigueur.

Ce n’est ni juste ni respectueux pour nos membres qui font un travail professionnel tous les jours.

L'employeur n'a pas donné de signe de volonté d'enlever les concessions et de négocier un contrat juste et raisonnable.

Nous avons besoin de votre appui et de votre activisme en milieu de travail pour convaincre l'employeur de changer leur position actuelle.

Nous vous encourageons à :

  • participer aux rassemblements en milieu de travail et aux séances d'information;
  • partager les bulletins de négociation avec les collègues du SEFPO;
  • planifier et organiser des déjeuners-causerie sur la négociation collective;
  • mettre en vue le matériel du SEFPO et votre convention collective dans votre lieu de travail;
  • se retirer d’autres activités en milieu de travail (comités des bénévoles).

Veuillez continuer à « travailler selon votre contrat » :

  • Suivez les spécifications de votre emploi.  Ne pas faire le travail dont vous n'êtes pas responsable;
  • Prenez toutes les pauses autorisées, y compris le lunch.  Ne pas les sauter pour faire du travail supplémentaire;
  • Ne pas se porter volontaire pour les heures supplémentaires ou les projets spéciaux en dehors de la portée de votre travail;
  • Suivez les instructions de votre administrateur et toutes les politiques. Ne prenez pas de raccourcis.

En ce moment, c’est le travail de votre équipe de mettre en place les accords sur les services essentiels.  Votre travail consiste à faire valoir votre activisme en milieu de travail et à parler avec les députés libéraux de façon continue !

Ne faites pas circuler des rumeurs

Si vous ne pouvez pas confirmer quelque chose sur le site Web du SEFPO, c’est juste une rumeur.

Restez branchés et participez aux activités, et montrez votre solidarité. 

Ensemble, nous obtiendrons un contrat juste et équitable !!

Communiquez avec nous :

Équipe centrale/unifiée
centralbargaining@opseu.org

Équipe des services correctionnels
correctionsbargaining@opseu.org

N’écoutez pas les rumeurs !  Le Tour de table est le seul bulletin officiel préparé par les équipes de négociation de la FPO.