Skip to content
2014-10_fr_ops_bargaining_we_can_do_it_page_banner_c.jpg

Tour de table de la FPO - Numéro 22 - Les mobilisateurs retournent à leur emploi après neuf mois d'efforts intensifs

Avec le travail assidu de négociation de centaines d'ententes pour les services essentiels et d'urgence au cœur de la situation actuelle, les 28 mobilisateurs de la FPO s'apprêtent à retourner à leur emploi.

« Je tiens à souligner le travail, le dévouement et le dynamisme incroyables avec lesquels nos mobilisateurs ont représenté nos 34 000 membres de la FPO depuis le mois d'octobre 2014. Nous leur rendons hommage pour le travail excellent qu'ils ont accompli », a déclaré Roxanne Barnes, présidente de l'équipe de négociation centrale/unifiée.

« Leur acharnement a certainement retenu l'attention de la première ministre et de son gouvernement. »

Tom O'Neill, président de l'équipe de négociation des Services correctionnels, a renforcé ce point de vue.

« Le travail de nos mobilisateurs s'est avéré exceptionnel », a-t-il dit. « Ils furent une force à ne pas sous-estimer et ils ont clairement expliqué qu'il était plus urgent que jamais d'apporter des améliorations à la dotation, à la formation et à l'équipement à l'intérieur de nos établissements correctionnels. Plus particulièrement, ils ont attiré l'attention du public sur la violence croissante et les agressions toujours plus nombreuses dans ces établissements, à tel point que nos politiciens ne peuvent plus ignorer le problème. »

Les sections locales de la FPO poursuivront le travail entrepris par les mobilisateurs, a déclaré Smokey Thomas, le président du SEFPO.

« Grâce aux efforts déployés par nos mobilisateurs, les sections locales de la FPO ont atteint un niveau d'engagement rarement vu avant ça », a-t-il dit. « Un partenaire silencieux est assis à la table de négociation et c'est le mandat de grève très clair donné par nos membres en décembre dernier. Nous pouvons en remercier nos mobilisateurs, les comités exécutifs de section locale et les membres, qui ont communiqué un message retentissant à l'employeur. »

Téléchargez ce numéro de Tour de table