Victoire majeure des membres de la FPO unifiée à la table du réexamen des salaires!

Nous sommes ravis de vous informer du succès de la médiation et de l’arbitrage entre votre équipe de négociation de la FPO unifiée et l’employeur, qui ont eu lieu la fin de semaine dernière!

La décision rendue par l’arbitre Gerry Lee comprend les augmentations les plus importantes (9,5 %) générales et réparties sur trois ans, que la FPO unifiée ait obtenues depuis 2012.

« C’est le résultat de la ténacité des membres de la FPO unifiée, qui n’ont jamais reculé. Votre persévérance a fait pencher la décision en votre faveur. Dans sa dernière offre, l’employeur proposait une augmentation salariale de seulement 0,75 % – il s’agit donc d’un écart significatif. Grâce à vous et à votre solidarité inébranlable, nous avons remporté les plus fortes augmentations depuis près de 12 ans! Ces gains historiques contribueront, d’une part, à inverser les effets néfastes de la loi anticonstitutionnelle sur les restrictions salariales, le projet de loi 124 du gouvernement Ford, qui a frappé tous les membres de la FPO unifiée et, d’autre part, à bien nous positionner pour la prochaine ronde de négociations. »

– JP Hornick, présidente de l’OPSEU/SEFPO

Nombre d’entre vous ont porté du noir pour affirmer votre solidarité et participé à des rassemblements pour soutenir votre équipe de négociation, et plusieurs milliers d’entre vous ont envoyé un message à vos représentants politiques pour augmenter la pression. Vous avez également mobilisé des centaines de leaders et nous discutons à présent avec plus de membres de la FPO unifiée que jamais auparavant.

Nous allons miser sur cette victoire et déployer cette énergie à la prochaine ronde de négociations jusqu’à ce que nous obtenions ce que nous méritons.

La décision rendue par l’arbitre Gerry Lee comprend ce qui suit :

Augmentation des salaires

En incluant le 1 % déjà convenu dans la convention collective signée en 2022, les augmentations générales sont de :

Année 1 – 2022 :  3 %
Année 2 – 2023 :  3,5 %
Année 3 – 2024 :  3 %

Cas spéciaux

Relevant également plusieurs catégories d’emplois qui comportaient d’importants problèmes de recrutement et de maintien en poste liés à la disparité salariale, l’arbitre a accordé des rajustements salariaux spéciaux et immédiats aux catégories qui sont énumérés à l’annexe A de la décision arbitrale.

En plus de la décision arbitrale, l’accord comprend un nouveau processus de règlement des différends pour régler les cas spéciaux en suspens qui avaient été soumis initialement à l’équipe de négociation et qui n’avaient pas reçu un rajustement salarial spécial dans le cadre de la décision.

Formaliser ce nouveau cadre pour traiter ces cas spéciaux est une victoire massive car il crée un nouveau mécanisme pour nous permettre de lutter pour les gains pour lesquels les membres de la FPO unifiée luttent dans de nombreuses catégories d’emplois.

Une fois que nous aurons plus de renseignements sur la mise en œuvre de la décision arbitrale et du nouveau processus de règlement des différends, nous les communiquerons immédiatement aux membres de la Division de la FPO unifiée.

Aperçu du processus du réexamen des salaires

Cette dernière ronde de médiation a eu lieu au cours de la fin de semaine du 19 janvier 2024. Votre équipe de négociation de la FPO unifiée et l’employeur ont rencontré l’arbitre Gerry Lee, à Toronto, afin de négocier le réexamen des salaires conformément à la lettre d’entente sur la réouverture des négociations salariales.

Nous avions rencontré l’employeur à deux reprises, mais il n’avait rien à nous offrir ou il nous offrait des augmentations salariales qui ne répondaient pas aux besoins des travailleurs.

Ne parvenant pas à conclure une entente, les parties ont convenu d’un processus d’arbitrage. La Loi sur la négociation collective des employés de la Couronne (LNCEC) ne comprend pas le recours à l’arbitrage pour l’Unité de négociation de la FPO unifiée. Par conséquent, l’équipe a dû négocier une entente avec l’employeur pour permettre cet arbitrage.

Ces augmentations négociées sont accordées pour remédier aux répercussions du projet de loi 124.  De ce fait, les membres de la FPO unifiée ne bénéficieront pas d’une autre compensation financière si une réparation est finalement ordonnée dans le cadre de la contestation fondée sur la Charte que l’OPSEU/SEFPO a déposée en mars 2020.

Ce n’est que le début!

Ces gains historiques que nous avons obtenus dans ce processus de réexamen des salaires nous positionnent favorablement pour la prochaine ronde de négociations.

Et c’est déjà le temps de la préparer. Pour commencer, les élections qui vous permettront de choisir votre prochaine équipe de négociation se tiendront en février! Nous vous donnerons davantage d’informations prochainement.

Nous ne pouvons pas encore lever le pied, mais nous espérons que vous prendrez un moment pour célébrer cette victoire massive et tous les efforts que vous avez déployés pour y parvenir.

Ce gouvernement peut penser que sa majorité lui confère un pouvoir absolu. Mais cette victoire est la preuve que lorsque nous renforçons le pouvoir et la solidarité des travailleurs, nous pouvons repousser toutes leurs attaques.

L’équipe de négociation représente les 30 000 membres de la FPO unifiée; nous vous remercions toutes et tous pour votre engagement sans faille. Votre engagement et votre solidarité ont rendu cela possible.

Related News