Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Le SEFPO conclut une entente de principe pour quatre ans avec la Société d'évaluation foncière des municipalités

Toronto – Le SEFPO a conclu une entente de principe avec la Société d’évaluation foncière des municipalités (SÉFM) qui inclut des augmentations salariales sans une seule concession.

Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO, a déclaré que cet accord d’une durée de quatre ans avait été conclu après seulement deux jours à la table de négociation. Le fait que ces négociations aient été rondement menées montre que l’employeur reconnaît que les membres du SEFPO sont une force avec laquelle il faut compter, a indiqué le président Thomas.

« L’employeur s’est souvenu de l’incroyable ténacité et détermination dont avaient fait preuve nos membres de la SÉFM lors de la précédente ronde de négociations », a ajouté le président du SEFPO.

« Lors de cette ronde, l’employeur a témoigné à nos membres le respect qu’ils méritent en leur faisant une offre décente. Mes plus vives félicitations à l’équipe de négociation pour avoir conclu un aussi bon accord si rapidement. »

L’accord, d’une durée de quatre ans, prévoit des augmentations salariales annuelles de 1,9 pour cent pour chacune des trois premières années et de 1,75 pour cent la dernière année. Tous les membres recevront un montant de 750 $ pour la santé et le bien-être. Il comprend également un paiement ponctuel pour les membres à temps plein, afin de compenser les coûts d’affiliation et les frais de candidature.

« C’est un bon accord non seulement pour les membres de la SÉFM, mais également pour tous les autres membres du SEFPO qui seront en négociation sous le gouvernement Ford », a déclaré Eduardo (Eddy) Almeida, le premier vice-président/trésorier du SEFPO. « C’est un signe clair qui montre au premier ministre que les employeurs savent que nos 155 000 membres font un travail essentiel pour les collectivités de la province et qu’ils méritent d’être rémunérés équitablement. »

Les 1 400 membres voteront sur cette entente de principe le jeudi 11 octobre.  L’équipe de négociation procurera davantage de renseignements aux membres lors de conférences téléphoniques au cours de la semaine prochaine.

« Avant d’entamer les négociations, nos membres nous ont fait clairement savoir qu’ils voulaient des hausses salariales et ne faire aucune concession », a déclaré David Lynch, le président de l’équipe de négociation.

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931