Skip to content
opseu_blood-services_copy_fr.jpg

Le SEFPO félicite Bloodwatch.org pour sa campagne destinée à bloquer les cliniques de dons de sang rémunérés

OTTAWA – Le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario a donné son appui au groupe de pression Bloodwatch.org, qui cherche à interdire les cliniques de dons de sang rémunérés dans toutes les provinces.

« S’il y a une leçon à tirer de l’enquête Krever sur le scandale du sang contaminé, dans les années 1990, c’est que le sang ne doit être ni acheté ni vendu – c’est une ressource publique », a déclaré Warren (Smokey) Thomas. « Bloodwatch.org mérite le soutien de tous les Canadiens qui croient en un système de collecte de sang public à but non lucratif. »

Le groupe, composé de survivants du scandale du sang contaminé et de leurs alliés, demande à Santé Canada de retirer le permis donné à une clinique de sang privée à but lucratif à Saskatoon. Le groupe veut également qu’Ottawa adopte une législation pour interdire de telles cliniques partout au Canada.

Les membres de Bloodwatch.org ont fait pression auprès des sénateurs et des députés provinciaux sur la colline parlementaire lundi dernier.

Sean Allen, président de la division du SEFPO qui représente plus de 3 000 travailleurs à la Société canadienne du sang (SCS), a déclaré que Santé Canada fait preuve de négligence en ouvrant le système de collecte et de distribution du sang à des assoiffés de gains.

« Le système actuel répond à 100 pour cent aux besoins en plasma du Canada », a déclaré Monsieur Allen. « Quatre pour cent des Canadiens donnent régulièrement leur sang; on se demande pourquoi le gouvernement fédéral voudrait créer un système à deux niveaux si la demande n’est pas là.

J’ai bien peur que ça ne présage rien de bon », a-t-il ajouté. « Les cliniques privées à but lucratif pourraient compromettre la sécurité du système de collecte et de distribution du sang en répétant la tragédie des années 1980, quand des milliers de personnes perdirent la vie après une transfusion de sang contaminé par le VIH et l’hépatite C.

Pour plus d'information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931