Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Le SEFPO applaudit le « plan prudent » du gouvernement provincial pour la vente du cannabis

LCBO Building
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO) applaudit le gouvernement libéral provincial qui a décidé de vendre le cannabis consommé à titre récréatif dans ses propres magasins de détail.

« L’annonce d’aujourd’hui répond à ce que nous avons demandé depuis le début du débat sur la légalisation », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Nous avons toujours estimé que la seule façon de limiter les préjudices sociaux de la vente de cannabis serait de recourir au modèle de contrôle public efficace utilisé par la LCBO depuis 90 ans. C’est un plan prudent que nous avons promu intensément dans le cadre de conversations avec nos communautés, l’industrie du cannabis et le gouvernement. Nous sommes heureux de voir que nos dirigeants élus ont écouté. »

La province a déclaré qu’elle ouvrirait 150 magasins de cannabis indépendants, exploités par la LCBO, d’ici l’an 2020.

« Nous avions proposé l’établissement d’une Régie des alcools et du cannabis de l’Ontario ou LCCBO (Liquor and Cannabis Control Board of Ontario) », a ajouté Monsieur Thomas. « Quel que soit le nom, le modèle est le bon. »

Le nouveau système de vente au détail sera populaire auprès des Ontariens, selon Monsieur Thomas.

« Dans un sondage de la firme Nanos Research que nous avions commandé à l’été 2016, les Ontariens avaient opté pour la LCBO comme premier choix pour la vente de cannabis », a-t-il encore dit. « Les gens reconnaissent que la meilleure façon de faire en sorte que les jeunes mineurs n’achètent pas de cannabis est d’en contrôler la vente par la LCBO. C’est aussi la meilleure façon d’assurer la sécurité du produit, vérifié dans les laboratoires de la LCBO, et la meilleure façon d’éliminer l’élément criminel au sein de cette industrie. »

En vertu des modalités de la convention collective négociée entre la LCBO et le SEFPO plus tôt cette année, les membres du personnel de la vente au détail de cannabis de première ligne seront membres du SEFPO.

« Un avantage secondaire important de cette annonce est que de bons emplois syndiqués devront être mis en place; ces emplois favoriseront la culture de sécurité et d’intégrité que les gens ont appris à apprécier à la LCBO », a souligné Monsieur Thomas. « Nous ne voyons aucun côté négatif à l’annonce d'aujourd'hui. C’est un modèle que nous encourageons les autres provinces à adopter. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas 613-329-1931