Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Le SEFPO applaudit l’appui de 461 M$ que le gouvernement Ford accorde aux PSSP de l’Ontario

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a fait l’éloge du gouvernement Ford pour l’appui de 461 millions de dollars visant à accorder des augmentations salariales aux préposés aux services de soutien à la personne (PSSP), ainsi qu’aux préposés aux services de soutien direct (PSSD) de l’Ontario.  

« Le gouvernement a fait un autre pas important en avant pour protéger les personnes recevant des soins de longue durée et pour témoigner à nos PSSP et PSSD la reconnaissance qu’ils et elles méritent », a déclaré le président Thomas. « Malgré nos appels aux gouvernements successifs, ces travailleuses et travailleurs ont été négligés, surchargés de travail et sous-payés pendant des décennies. Je suis heureux de voir que l’on aborde enfin ces problèmes. Il aura malheureusement fallu une tragédie d’une ampleur sans précédent pour faire avancer les choses. Et il doit y avoir une obligation de rendre des comptes, même s’il faut que le premier ministre ordonne une enquête de la PPO sur la conduite des exploitants privés. »  

Le Plan de préparation de l’automne en matière de santé, de soins de longue durée et d’éducation donne un aperçu du financement pour la formation des PSSP et le recrutement de jeunes diplômés, mais le président Thomas a souligné le fait qu’il existe encore d’autres possibilités d’accroître le nombre de PSSP par l’entremise des collèges communautaires de l’Ontario.  

Afin d’inciter les gens à suivre une formation de PSSP et de remédier à la pénurie de longue date qui touche les PSSP dans la province, le président Thomas a demandé au début de la semaine au premier ministre Ford de mettre en place la gratuité des frais de scolarité pour les étudiants suivant une formation de PSSP dans les collèges. Il a renouvelé son appel, soulignant que les 24 collèges de l’Ontario proposent actuellement le programme d’études pour obtenir le certificat de PSSP et l’agrément requis.  

« Le gouvernement Ford doit tirer parti des membres du corps professoral et du personnel hautement qualifiés des collèges de l’Ontario », a ajouté le président Thomas. « S’il consulte ces professionnels et leur syndicat, je ne doute pas que les programmes d’études de nos collèges puissent répondre à une forte demande de formation et de certification des PSSP. L’ancien premier ministre Bill Davis, qui a fondé le système collégial, approuverait sûrement cette solution fabriquée en Ontario. Il faut agir maintenant. Les Ontariens et Ontariens ne rajeunissent pas. »  

Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO, a également applaudi cet investissement dans le secteur, ajoutant que l’on devra encore discuter avec les employeurs à la table de négociation des moyens d’attirer et de retenir les PSSP et PSSD.    

« Cette augmentation aura un impact positif significatif sur ces milliers de travailleurs et travailleuses de première ligne qui procurent un soutien vital aux personnes les plus vulnérables de notre province », a déclaré Eddy Almeida.  « Les salaires sont beaucoup trop bas, depuis bien trop longtemps, et je me réjouis de voir le gouvernement enfin reconnaître l’importance du travail de ces héros. Aujourd’hui, le premier ministre Ford a mis de l’argent sur la table. Je suis heureux d’entendre que cette démarche est plus que temporaire. »  

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, 613-329-1931