Skip to content

Le SEFPO demande au gouvernement fédéral d'étendre la prime liée à la pandémie à tous les travailleurs de la santé de première ligne

Warren (Smokey) Thomas in a blue suit standing at a podiu
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, exhorte le gouvernement fédéral à agir et à appuyer les nombreux travailleurs de la santé de première ligne qui risquent leur vie – et celle de leurs familles – et ne reçoivent pas la prime liée à la pandémie.

« La prime liée à la pandémie est une juste reconnaissance des sacrifices que s’imposent ces travailleurs pour nous permettre de passer au travers de la pandémie, mais il y a des lacunes », a déclaré le président Thomas. « Pourquoi tous les travailleurs de la santé de nos hôpitaux et d’autres établissements de soins collectifs n’y ont-ils pas droit? » 

« Le gouvernement provincial a indiqué être à court d’argent après avoir procuré la prime liée à la pandémie à 375 000 travailleurs », a ajouté Smokey Thomas. « Mais il y a plusieurs milliers d’autres travailleurs qui sont confrontés exactement aux mêmes risques et épreuves. Le premier ministre de l’Ontario a dit qu’il aimerait pouvoir étendre cette prime à tous les travailleurs si la province avait seulement l’argent pour la payer.   C’est là que le gouvernement fédéral doit intervenir. »

« Les libéraux de Trudeau doivent agir et réparer cette faille injuste et arbitraire. »

Avec plus de 30 000 cas et plus de 2 300 morts jusqu’à ce jour, l’Ontario est l’une des provinces les plus durement touchées.  

Alors que des éclosions se produisent encore dans des foyers de soins de longue durée, le secteur manufacturier, des usines de transformation de la viande et parmi les travailleurs migrants qui sont indispensables à l’agriculture, le fardeau imposé aux travailleurs de la santé ne cesse de s’alourdir.

« Le gouvernement fédéral doit impérativement apporter son appui à tous les héros qui sont en première ligne dans le système de santé de l’Ontario et se mobiliser pour leur venir en aide », a ajouté le président Thomas.  « Plus vite le moteur de l’économie nationale sortira de la pandémie, plus vite le Canada verra la lumière au bout du tunnel. Monsieur le Premier Ministre, l’Ontario a besoin de votre aide. »  

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas – 613-329-1931