Skip to content

Le SEFPO demande au gouvernement d’offrir une formation gratuite au PSSP pour protéger les personnes âgées de la COVID-19

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, dit que le gouvernement Ford a fait de « bons premiers pas » pour protéger les résidents dans les foyers soins de longue durée contre la COVID-19, mais que des mesures encore plus audacieuses sont nécessaires à un moment où le danger est pressant.

« Toute personne ayant un être cher dans un foyer de soins de longue durée appréciera les mesures décisives qui ont été annoncées aujourd’hui par le premier ministre pour prévenir de nouvelles éclosions et davantage de décès », a déclaré Smokey Thomas. « Mais restreindre simplement les visiteurs ne va pas assez loin pour protéger les personnes qui ont passé toute leur vie à construire notre province. »

« Nous avons besoin de davantage de préposés aux services de soutien à la personne (PSSP) et nous en avons besoin le plus rapidement possible », a ajouté le président Thomas. « Il est temps que le premier ministre offre la gratuité des frais de scolarité aux PSSP dans nos collèges communautaires. Il est temps d’envoyer une armée de PSSP formés et agréés sur les lignes de front de cette pandémie ».

Plus tôt ce mois-ci, les exploitants des foyers de soins de longue durée de la province ont déclaré être aux prises avec de graves pénuries de personnel et ont lancé des appels urgents au gouvernement afin qu’il aide à recruter et à former davantage de PSSP.

« Tout au long de la pandémie, ce gouvernement a montré qu’il était prêt à examiner les faits, à écouter les experts et à prendre les mesures audacieuses nécessaires », a déclaré Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO. « Au moment où cette deuxième vague déferle sur nous, il est temps de prendre des mesures plus audacieuses pour protéger nos aînés vulnérables. »

Le président Thomas a ajouté que les membres du SEFPO sont disposés, prêts et aptes à travailler avec les collèges pour mettre en œuvre des programmes de formation accélérés des PSSP dans l’éventualité de la gratuité des frais de scolarité.

« En consultant le corps professoral et le personnel – et leur syndicat – je suis convaincu que les collèges pourraient, par le biais de programmes d’études pratique de courte durée, former rapidement des PSSP diplômés tout en respectant les normes de formation », a déclaré Smokey Thomas. « Je suis convaincu que nous pouvons atteindre ces deux objectifs durant cette urgence sanitaire de toute une vie ».

Renseignements :  

Warren (Smokey) Thomas, président du SEFPO, 613-329-1931