Skip to content
news_opseu_french_banner.jpg

Le SEFPO demande aux chefs de parti de débattre la privatisation des services publics

im_voting_round_button_en.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario propose la tenue d'un débat électoral entre tous les partis sur l'avenir de la privatisation des services publics.

Dans sa lettre aux chefs de parti, Thomas souligne que la privatisation des services publics soulève plusieurs questions, comme :

• La privatisation est-elle un moyen moins coûteux de procurer des services publics?
• Est-il préférable de garder certains services dans le système public, quel qu'en soit le coût?
• Comment le gouvernement peut-il garantir la prestation des services après la vente ou le transfert au secteur privé?
• Quel est le rôle des sociétés à but non lucratif dans la privatisation des services publics?
• Quels sont les impacts de la privatisation sur la vie des employés dont les emplois ont été privatisés?

Le SEFPO propose un débat télévisé de 90 minutes animé par une personnalité non partisane des médias. Les chefs auraient la possibilité de commencer par une déclaration d'ouverture, de présenter la position de leur parti sur la privatisation, de débattre entre eux, de répondre aux questions du modérateur et de terminer par une déclaration de clôture.

« Cette question revêt une importance capitale pour l'ensemble des Ontariennes et Ontariens », a indiqué Thomas dans sa lettre. « Ce serait une excellente occasion pour tous les partis politiques de se faire entendre et de communiquer leur position pendant cette campagne électorale. »

Il a ajouté que des représentants du SEFPO communiqueraient avec tous les chefs de parti afin qu'ils s'engagent à participer au débat.

Pour lire l'intégralité de la lettre que le SEFPO a envoyée aux chefs de parti, consultez : www.sefpo.org en suivant le lien sur la page d'accueil.

Renseignements :

Warren (Smokey) Thomas

613-329-1931