Skip to content
news_notices_french.jpg

Le SEFPO célèbre la Semaine des professionnels de la santé

HPD - Hospital Professionals Division / DPH - Division des professionnels hospitaliers
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Nous célébrons cette semaine, du 15 au 21 juin, la Semaine des professionnels de la santé, et nous remercions les professionnels paramédicaux qui travaillent dur pour nous protéger de la pandémie de COVID-19.

La crise nous a fait comprendre le rôle essentiel de notre système de soins de santé et les sacrifices que les travailleurs de la santé consentent pour nous fournir les meilleurs soins possibles. C’est avec force et fierté que les Ontariens ont loué leurs héros des soins de santé.

Cette période de pandémie a souvent été qualifiée de « difficile ». C’est certainement vrai. Mais pour ceux et celles qui travaillent aux premières lignes de la santé des quarts de 8 ou 12 heures par jour, ou plus, mettant leur vie en danger et entrant en contact direct et prolongé avec des patients atteints de la COVID-19, c’est bien loin de la réalité. Sans compter qu’après ça, ils doivent se dépêcher de rentrer à la maison pour accomplir leurs tâches quotidiennes, faire l’école à leurs enfants et effectuer des tonnes d’autres choses avant qu’une autre longue journée commence.

C’est la réalité pour la plupart de nos 25 000 membres de la Division des professionnels hospitaliers (DPH). C’est épuisant et cela coûte physiquement et mentalement très cher à nos membres et à leurs familles.

Et pour comble d’insulte, l’exclusion injuste des classifications de la DPH de la prime liée à la pandémie. Les travailleurs de la DPH ont ainsi l’impression de ne pas mériter de reconnaissance spéciale, et ça, c’est vraiment décourageant quand on travaille aux côtés de travailleurs qui, eux,  reçoivent la prime.

On est loin d’en avoir fini avec la pandémie, et plus particulièrement dans les établissements de soins de longue durée, la communauté des travailleurs agricoles migrants, les usines d’emballage de la viande et bien d’autres endroits. Au fur et à mesure que les mesures de confinement se relâchent, les scientifiques nous alertent du danger d’une deuxième et d’une troisième vagues. Ce n’est pas le moment de relâcher notre vigilance.

Mais la prime liée à la pandémie n’est pas la seule chose que nos professionnels paramédicaux ont dû faire sans. Bon nombre d’entre eux n’ont même pas l’équipement de protection individuelle (ÉPI) dont ils ont besoin pour faire leur travail en toute sécurité. En fait, on en est arrivé au point où il y a plus de travailleurs de la santé avec la COVID-19 que de patients.

Au lieu d’ÉPI, ils reçoivent des directives édulcorées. Avec les travailleurs de la santé forcés de travailler dans des conditions dangereuses, on dirait quasiment que les leçons et les recommandations issues de l’épidémie de SRAS ont été oubliées.

Le SEFPO s’affaire pour faire comprendre la réalité de nos professionnels hospitaliers au premier ministre Doug Ford, à la ministre de la Santé Christine Elliott et au président du Conseil du Trésor, Peter Bethlenfalvy, afin qu’ils leur accordent la reconnaissance, la rémunération et la protection qu’ils méritent et dont ils ont besoin.

Nous avons organisé des rassemblements et des ouragans de gazouillis pour les bombarder de nos demandes d’agir équitablement et de façon responsable à l’égard de certains des membres de la main-d’œuvre ontarienne parmi les plus dévoués.

On nous dit souvent que nous sommes tous dans le même bateau, et c’est absolument vrai : La solidarité n’a jamais été plus importante et peut faire toute la différence. Veuillez communiquer avec le premier ministre à premier@opseu.org, avec la ministre de la Santé, à christine.elliott@pc.ola.org, ou avec le président du Conseil du Trésor à peter.bethlenfalvy@pc.ola.org. Ensemble, nous pouvons résoudre ce problème!

Au nom du Conseil exécutif du SEFPO, de l’Exécutif divisionnaire de la DPH, des 165,000 membres du syndicat et de tous les Ontariens, nous remercions vivement nos professionnels paramédicaux dévoués et engagés, et nous vous assurons de nos efforts inlassables pour vous garantir une protection et une reconnaissance égales.

Ne lâchez pas, maintenez votre engagement et restez prudent.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président du SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier

Sara Labelle
Présidente, Division des professionnels hospitaliers