Skip to content
lbed_opseu_french_banner.jpg

Le SEFPO approuve le projet de la LCBO d'étendre ses points de vente

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le SEFPO, qui représente plus de 7 000 travailleurs de la LCBO, soutient l'annonce de l'organisme de la Couronne d'ouvrir des points de vente express dans plusieurs grandes épiceries et de nouvelles boutiques spécialisées dans la vente de vins d’appellation VQA Ontario.

« C'est un pas dans la bonne direction pour l'avenir de la vente de spiritueux, de vin et de bière en Ontario », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, président du Syndicat de la fonction publique de l'Ontario qui représente les travailleurs de la LCBO dans les succursales, les centres de distribution et au siège social. « Depuis de nombreuses années, les consommateurs répètent qu'ils veulent que la LCBO reste publique, même s'ils souhaitent également une commodité accrue et le maintien de la responsabilité sociale que procure la LCBO. C'est une approche équilibrée et c'est ce que les gens veulent. »

Thomas a déclaré que l'annonce du gouvernement du 31 décembre, qui permet à la LCBO d'ouvrir des points de vente dans les épiceries et des boutiques spécialisées, fait dérailler l'engagement irresponsable du chef conservateur Tim Hudak de vendre de la bière et du vin dans les dépanneurs et de commencer à privatiser la LCBO.

« Tim Hudak n'a pas le soutien de l'opinion publique avec son plan d'avenir de la LCBO », a ajouté Thomas. « Les gens souhaitent que la LCBO demeure un bien public qui génère chaque année de précieuses dividendes pour financer l'éducation, les soins de santé et l'infrastructure. »

Denise Davis, présidente de la Division des employés de la régie des alcools du SEFPO, a déclaré que la LCBO devrait faire un pas de plus et commencer le rapatriement des magasins-agences privés et indépendants une fois que leur contrat actuel expire. Certains de ces magasins lucratifs, qui sont situés dans les grandes épiceries, pourraient facilement être convertis en succursales de la LCBO.

Elle a indiqué que Philip Olsson, le président de la LCBO, a déclaré lors des audiences publiques à Trenton, Ontario, en juin dernier, qu'il était prêt à rapatrier certains magasins-agences, dont peu d'entre eux offrent des vins de qualité de l'Ontario ou des bières artisanales brassées en Ontario.

« Avec l'annonce du gouvernement de cette semaine, il est temps que M. Olsson agisse et tienne sa promesse de convertir certains magasins-agences en succursales de la LCBO », a ajouté Denise Davis. « À l'heure actuelle, tous ces magasins-agences, qui récupèrent plusieurs millions annuels en taxe de commission – de l'argent qui devrait aller dans les coffres du trésor provincial, font très peu pour soutenir l'industrie du vin et des brasseurs de l'Ontario. »

Renseignements :

Greg Hamara  Communications, Tél : 647-238-9933