Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Le SEFPO dépose une plainte de pratique déloyale de travail contre les propriétaires de la OSFHO

Toronto – Le Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario a déposé une plainte de pratique déloyale de travail vendredi dernier contre les propriétaires de la Owen Sound Family Health Organization.

Le SEFPO avance dans sa plainte, déposée auprès de la Commission des relations de travail de l’Ontario, que l’employeur a manqué à son devoir de négocier de bonne foi et formule des revendications déraisonnables à la table de négociation.

Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, dit que le syndicat s’est plié en quatre pour se montrer raisonnable et patient, mais il y a des limites à tout!

« Nous en avons marre, c’est ridicule », a déclaré M. Thomas. « Nos membres ont tout fait pour éviter la guerre mais ces propriétaires ne cessent de se comporter comme des brutes plutôt que comme des médecins responsables. »

La plainte déposée par le SEFPO auprès de la CRTO dit que l’employeur a fait des propositions qui entraîneraient la mise à pied de la plupart des membres qui sont en grève depuis le mois de mai. Dans sa plainte, le SEFPO demande à la CRTO de forcer l’employeur à retourner à la table et à négocier de bonne foi.

Le SEFPO a également déposé une plainte vendredi dernier avec l’Ordre des médecins et chirurgiens contre les propriétaires de la Family Health Organization et contre certains de ses cadres supérieurs pour harcèlement et propos injurieux à l’égard des grévistes.

Le comportement de l’employeur est scandaleux et le SEFPO demande à l’Ordre de demander des comptes aux propriétaires de la clinique, a déclaré Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier du SEFPO.

« J’ai travaillé pendant des années à titre d’agent correctionnel et j’ai subi ma part d’insultes verbales des détenus, mais je dois dire que je suis choqué par les propos qui sont sortis de la bouche de ces médecins », a déclaré M. Almeida.

« Mon message aux propriétaires est le suivant : vous vous êtes plongés dans l’embarras et avez diminué votre profession. Mais heureusement, vous ne représentez qu’une petite minorité de médecins. Owen Sound mérite mieux que ça. »

Les membres du SEFPO prévoient une journée familiale avec un pique-nique sur des terres publiques adjacentes à la clinique mercredi prochain pour marquer le troisième anniversaire de la grève et remercier la communauté de son soutien. Vendredi dernier, on a averti le syndicat que la sécurité autour de la clinique serait rehaussée.

« Ils peuvent dépenser des dizaines de milliers de dollars pour s’entourer de leur merveilleuse équipe de sécurité », a déclaré M. Almeida. « Mais ne serait-il pas préférable d’utiliser cet argent pour conclure une entente?  Je peux vous dire une chose, c’est que si nos membres sont harcelés ou intimidés d’une façon ou d’une autre, ce ne sera pas un pique-nique pour ces propriétaires. »

Pour plus d’information : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931