Menu
Menu
news_press_releases_french.jpg

Le SEFPO se joint à Unifor et lance un appel au boycottage des produits GM fabriqués au Mexique

Le SEFPO se joint à Unifor et lance un appel au boycottage des produits GM fabriqués au Mexique

smokey_and_eddy_gm3.jpg
smokey_and_eddy_gm3.jpg
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Toronto – Le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, se joint à Unifor et lance un appel au boycottage des produits de General Motors fabriqués au Mexique, en signe de solidarité avec les travailleurs de l'Ontario qui perdront leur emploi en vertu du plan insensé de GM de fermer son usine d'Oshawa à la fin de l'année.

« Par sa cupidité, GM va mettre des milliers d'employés de l'Ontario au chômage et porter un rude coup à notre économie », a déclaré le président Thomas. « Au nom du profit, ils délocalisent de bons emplois de l’Ontario au Mexique et nous ne pouvons pas les laisser faire. Nous avons essayé de discuter, mais il est maintenant temps d'agir. GM ne nous donne pas le choix. Nous devons frapper là où ça fait mal – leurs profits. »

Le nombre d’emplois dans l’industrie canadienne de la fabrication de véhicules automobiles a diminué considérablement au cours de la dernière décennie pendant que les emplois de ce secteur augmentaient en flèche au Mexique, où des sociétés telles que GM exploite la main-d'œuvre à bon marché.

Selon un sondage récent mené par la firme Ekos Research et publié par Unifor, 45 pour cent des Canadiens sont en faveur d'un boycottage catégorique de GM et les deux syndicats veulent cibler spécifiquement les véhicules fabriqués au Mexique, a indiqué le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida.

Tout véhicule avec un numéro d'identification du véhicule (NIV) qui commence par un « 3 » est fabriqué au Mexique, a-t-il souligné.

« Nous devons appuyer les produits qui sont fabriqués au Canada », a déclaré le premier vice-président/trésorier Almeida. « Ce boycott enverra un message fort à GM : nous ne les laisserons pas délocaliser ces emplois vers le Mexique sans combattre. Il suffit de dire : si le VIN commence par un 3, je n’en veux pas. »

Renseignements : Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931