Skip to content
2014-10_fr_ops_bargaining_we_can_do_it_page_banner_c.jpg

Campagne publicitaire du SEFPO contre le gouvernement libéral

Fin 2014, le SEFPO poursuivait sa lutte visant la protection de ses membres et des services publics. Les défis ont été nombreux tant pour l'un que pour l'autre.

  1. On a d'abord constaté une attaque contre nos membres à la FPO et les services qu'ils fournissent avec la négociation de concessions. En votant pour un solide mandat de grève, les membres ont dit « Oubliez ça! » au gouvernement.
  2. Et puis, il y a eu le rapport de la vérificatrice générale. Il nous a rappelé que la privatisation, les P3 et la sous-traitance sont désastreux pour les services publics et les contribuables. Au lieu d'améliorer les services, des milliards de dollars ont été gaspillés.
  3. Ajoutons à cela l'échec du nouveau Système automatisé de gestion de l'aide sociale (SAGAS). Cet échec a affecté les membres du SEFPO au POSPH et à Ontario au travail. Il a laissé les chargés de cas incapables de rectifier des milliers d'erreurs système. Les membres du SEFPO ont dû faire face à un stress considérable tandis que leurs clients manquaient d'argent.

Le SEFPO a répondu rapidement et de manière décisive. Le Conseil exécutif a approuvé la diffusion d'annonces dans le Toronto Star, le Toronto Sun, le Globe and Mail, le Citizen d'Ottawa, le Spectator de Hamilton, le Whig Standard de Kingston, le London Free Press, le Star de Sudbury et Sault-Ste-Marie, et le Chronicle Journal de Thunder Bay. Ces annonces ont été publiées les 17, 19, 22 et 23 décembre passés.

La première annonce parlait des fonds gaspillés avec la privatisation (voir plus bas). D'autres annonces concernaient les Services correctionnels de l'Ontario, les problèmes éprouvés avec le SAGAS et les entrepreneurs privés. Ces annonces représentent les premières mesures d'une campagne visant à mettre le détournement des fonds publics et le gaspillage lié à la privatisation au cœur du débat public.

Téléchargez une copie de la première annonce ici

Téléchargez une copie de la deuxième annonce ici

Téléchargez une copie de la troisième annonce ici

Téléchargez une copie de la quatrième annonce ici

Ces annonces permettront aux Ontariens de voir, comprendre, accepter et agir sur les nombreux enjeux auxquels se heurtent chaque jour les membres du SEFPO.

Notre message est simple : Il ferait mieux vivre en Ontario si nous payons pour les services publics plutôt que pour les profits privés. En payant pour les services publics, tout le monde bénéficie; en payant pour les profits privés, juste les riches s'enrichissent.

Nous irons tous mieux lorsque le gouvernement Wynne en arrivera à penser comme la V.G. et le SEFPO en ce qui concerne les services publics de l'Ontario et l'économie. Ensuite, l'Ontario jouira aussi d'une économie avec une plus grande égalité des revenus et des services améliorés.

Nous sommes puissants lorsque nous travaillons tous ensemble. Suite à une fin d'année 2014 difficile, nous entamons une année 2015 de militantisme, de travail acharné et de possibilités.

Connexe : Négociations 2014 de la FPO – Page d'index