Skip to content
news_announcements_french.jpg

Le SEFPO lance une nouvelle campagne de solidarité

Ensemble pour gagner - S'unir pour un Ontario plus juste
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

L’enthousiasme était délirant parmi les membres du SEFPO réunis cette semaine pour lancer la nouvelle campagne « Ensemble pour gagner : S’unir pour un Ontario plus juste ».

La campagne contre les politiques du gouvernement Ford a été dévoilée à la veille d’une conférence organisée par la Fédération du travail de l’Ontario, où les membres de plusieurs syndicats étaient réunis pour élaborer des stratégies.

« Doug Ford ne ménage aucun effort lorsqu’il s’agit de la privatisation des services publics », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, dans le cadre de la réunion plénière du SEFPO, dimanche soir dernier.  « Il a été prouvé que la privatisation n’est pas seulement néfaste pour les services publics, c’est aussi une façon inefficace de dépenser l’argent du contribuable ».

« Ensemble pour gagner » mettra des ressources à la disposition des régions du SEFPO à travers la province pour sensibiliser les gens au programme destructif du gouvernement Ford, qui consiste à réduire les services publics, affaiblir les normes d’emploi et augmenter la privatisation.

« Nous avons un premier ministre qui se moque de l’Ontario, mais pas nous », a déclaré le premier vice-président/trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, devant quelque 200 personnes. « Nous contrôlons le genre d’Ontario que nous voulons. »

Le Conseil exécutif et des membres du SEFPO de toute la province ont participé à la séance plénière. Le conférencier invité était Larry Brown, président du Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public.

Le SEFPO a organisé la réunion du dimanche soir, à l’avance d’une conférence de la Fédération du travail de l’Ontario, le lendemain, laquelle réunissait des syndicats démocratiques comme le SEFPO, des alliés du mouvement ouvrier et des militants pour lutter contre le programme destructif du gouvernement Ford, en faisant pression sur les députés conservateurs. Andrea Horwath, chef du NPD, a pris la parole. Plusieurs députés néo-démocrates étaient également présents.

Dimanche soir


L’aînée autochtone Tina Stevens a ouvert la réunion.


Larry Brown, président du Syndicat national des employées et employés généraux du secteur public et conférencier invité, s’est adressé aux participants.

Lundi