Skip to content
news_press_releases_french.jpg

Les dirigeants du SEFPO tancent le député Ross Romano pour sa « tentative puérile » visant à étouffer les protestations

MPP Ross Romano - Sit-ins are not permitted in our office
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Sault Ste. Marie – Les dirigeants de l’un des plus grands syndicats du secteur public de la province ont fait part de leur surprise au sujet de la tentative du député provincial de Sault Ste. Marie, Ross Romano, ayant pour but d’étouffer toute protestation à son bureau de circonscription.

romano_sign_cropped.jpg

« Nous savions déjà que nous avons affaire à un gouvernement fantoche, mais Ross Romano n’hésite pas à nous donner une nouvelle preuve, » a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « C’est du travail d’amateur. »

La semaine dernière, une nouvelle affiche a été apposée sur la fenêtre du bureau de circonscription de M. Romano, où on pouvait lire : « Afin de préserver la confidentialité de nos électrices et électeurs, toute manifestation assise est interdite dans notre bureau. » 

La vice-présidente de la Région 6 du SEFPO, Tara Maszczakiewicz, n’en croyait pas ses yeux quand elle l’a vue.

« La confidentialité de nos électrices et électeurs? » a demandé Tara Maszczakiewicz. « Je peux comprendre pourquoi les partisans de ce gouvernement souhaitent rester anonymes, mais à en juger par les sondages, ils ne sont plus très nombreux. »

Elle a déclaré que cette affiche l’aurait juste fait rire si elle n’avait pas autant de ramifications troublantes et indirectes.

« Le droit de manifester librement est un droit fondamental dans toute démocratie exemplaire », a ajouté Tara Maszczakiewicz. « Si M. Romano et son personnel de bureau de circonscription n’ont pas de respect pour cela, alors pourquoi ont-ils du respect? »

Le président Thomas a déclaré qu’avec tout le chaos que font régner les conservateurs de Doug Ford, il est facile de comprendre pourquoi M. Romano veuille dissuader les gens de manifester.

« Mais son prétexte absurde concernant “la confidentialité de ses électrices et électeurs” est vraiment regrettable », a ajouté le président Thomas. « Si M. Romano et les conservateurs veulent vraiment que les citoyens arrêtent de protester, ils doivent cesser toutes leurs compressions, mises à pied et privatisations. »
 
Renseignements : 
Président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, 613-329-1931
Vice-présidente de la Région 6 du SEFPO, Tara Maszczakiewicz, 705-257-0543