Skip to content
news_notices_french.jpg

Lettre du SEFPO aux Premier Ministre Trudeau, Premier Ministre Ford et Ministre Romano au sujet d’un appui financier pour les établissements d’éducation postsecondaire

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le 8 mai 2020

Le très honorable Justin Trudeau
Cabinet du Premier ministre
80, rue Wellington
Ottawa (Ontario)  K1A 0A2
justin.trudeau@parl.gc.ca

L’honorable Doug Ford
Premier ministre de l’Ontario
Édifice de l’Assemblée législative, Queen’s Park
Toronto (Ontario)  M7A 1A1
premier@ontario.ca

L’honorable Ross Romano
Ministre des Collèges et universités
438, avenue University, 5e étage
Toronto (Ontario)  M7A 2A5
ross.romano@pc.ola.org

Monsieur le Premier Ministre Trudeau, Monsieur le Premier Ministre Ford et Monsieur le Ministre Romano,

Selon des reportages parus dans les médias, nous comprenons que les universités de l’Ontario sont en pourparlers avec le gouvernement pour obtenir de l’aide financière. Nous tenons à ajouter notre voix à cet appel d’aide financière pour nos établissements d’enseignement postsecondaire.

Le SEFPO est fier de représenter plusieurs milliers de membres qui travaillent dans les services administratifs et professionnels, les services des constables spéciaux, les services alimentaires, les services d’entretien et des postes académiques dans les campus universitaires.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, ces membres se sont rapidement adaptés au passage à l’apprentissage à distance dans leurs universités respectives.

Plus de la moitié de nos membres occupent cependant un poste contractuel ou à temps partiel, sans sécurité d’emploi. Certaines universités réduisent malheureusement leurs effectifs en combinant des mises à pied temporaires, des non-renouvellements de contrats ou des raccourcissements de la durée des contrats.

Nous exhortons les gouvernements fédéral et provincial à travailler ensemble pour octroyer une subvention salariale aux organismes publics tels que les universités. Et nous exhortons les universités à travailler avec notre syndicat pendant la transition pour redéployer leurs travailleurs dans les emplois qui seront nécessaires pour soutenir l’apprentissage à distance et la santé et le bien-être des étudiants.

Les universités étaient déjà aux prises avec des pressions financières avant la pandémie. À cause de plusieurs années de sous-financement et d’un recours de plus en plus important aux droits de scolarité pour générer des revenus, la majorité de la main-d’œuvre se retrouve dans une situation précaire. Nous n’avons pas le droit d’abandonner ces travailleurs.

Nous croyons qu’il est essentiel d’assurer la stabilité de ces établissements et de maintenir ces travailleurs en poste pour préserver l’environnement d’apprentissage dont les 500 000 étudiants universitaires de l’Ontario espèrent et ont besoin.

Nous applaudissons le gouvernement fédéral au sujet du programme d’aide financière de neuf milliards de dollars pour les étudiants de niveau postsecondaire. Nous comprenons que ce programme d’aide financière est destiné en partie à faire en sorte que les étudiants puissent reprendre leurs études à l’automne.

Un programme d’aide financière devrait également procurer des droits de scolarité subventionnés par le gouvernement pour tous les étudiants, y compris pour les étudiants adultes qui doivent se recycler et les travailleurs qui ont subi les conséquences de la pandémie. Cette crise a bouleversé le paysage de l’emploi et des milliers de travailleurs ont perdu leur travail. Nous devons faire en sorte que notre main-d’œuvre actuelle et future puisse acquérir les compétences pour maintenir la croissance de notre économie.

Nos établissements d’enseignement postsecondaire doivent être non seulement préservés, mais également renforcés. Faire moins menacerait gravement notre reprise économique. Et une économie exsangue, à cette époque, nous placerait derrière d’autres juridictions pour une génération. Il faut agir maintenant.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier Ministre Trudeau, Monsieur le Premier Ministre Ford et Monsieur le Ministre Romano, l’expression de ma très haute considération.

Warren (Smokey) Thomas
Président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario (SEFPO)