Skip to content
news_announcements_french.jpg

Le SEFPO marque la Journée d'appréciation des Services aux personnes atteintes d'un handicap de développement

SEFPO Services de developpement
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Cette semaine, les membres du SEFPO marquent la Journée d’appréciation des Services aux personnes atteintes d’un handicap de développement.

Les travailleurs des services aux personnes atteintes d’un handicap de développement ou services de développement ont été considérés travailleurs essentiels durant la pandémie de COVID-19. Vous êtes allés bien au-delà de votre responsabilité de soutenir et de prendre soin des jeunes et des adultes qui vivent avec un trouble du développement dans nos communautés. Nous sommes extrêmement fiers et touchés par votre dévouement et votre engagement. Au nom des 165 000 membres du SEFPO, nous levons notre chapeau à nos 11 500 travailleurs des services de développement.

Il a fallu une pandémie de cette magnitude pour mettre en lumière ce que nous disons depuis des années, soit que les travailleurs des services aux personnes atteintes d’un handicap de développement, comme tant d’autres dans les professions de soins, ont été dévalorisés pendant bien trop longtemps.  S’occuper de jeunes et d’adultes vulnérables devrait être plus qu’un emploi au salaire minimum. Que vous souteniez une personne avec un trouble de développement par l’entremise d’une agence ou d’un modèle individualisé de financement, la province devrait garantir un taux minimum de salaire pour tous les travailleurs des SD, qui correspond au minimum vital.

La prime liée à la pandémie a permis de retenir les travailleurs et de limiter leur emploi à un endroit, dans un secteur caractérisé par des salaires bas, du travail à temps partiel et une main-d’œuvre largement féminine. Ces mesures sont positives tant pour les travailleurs que pour la continuité des soins, et il est grand temps qu’on les prenne.

Le SEFPO demande au gouvernement de maintenir la prime liée à la pandémie pour les travailleurs des services aux personnes atteintes d’un handicap de développement, afin de stabiliser la main-d’œuvre et d’éliminer le travail précaire dans un secteur voué au soutien des plus vulnérables. 

Le test de ce gouvernement ne sera pas seulement limité à la façon dont il a répondu à la crise immédiate, mais, et c’est encore plus important, à la façon dont il a conduit la société vers une reprise qui comble les lacunes et l’inégalité qui ont fait que les pauvres, les travailleurs à faibles salaires et les personnes racialisées courent davantage de risques pendant la pandémie. Ensemble nous pouvons élever nos voix afin d’exiger une reprise qui est alimentée par une vision courageuse d’une société plus juste.

Nous vous félicitons pour votre travail et votre passion pendant cette période uniquement difficile.

Solidairement,

Warren (Smokey) Thomas
Président, Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier

Erin Rice-Smith
Présidente, Services aux personnes atteintes d’un handicap de développement