Skip to content
mpac-fr.jpg

Les membres du SEFPO à la SÉFM votent à 92 pour cent en faveur d’un mandat de grève

We the North
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

TORONTO – Les membres du personnel syndiqué de la Société d'évaluation foncière des municipalités (SÉFM) ont accordé un très fort mandat de grève à leur équipe de négociation avant la reprise des pourparlers contractuels.

Lors du vote d'hier, les membres du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario ont voté à 92 pour cent en faveur de la grève si les négociations ne permettent pas de conclure une convention collective équitable.

« Nos membres sont exaspérés non seulement par l'attitude de l'employeur, mais également par l'offre de l'employeur », a déclaré David Lynch, le président de l'équipe de négociation du SEFPO. « Il est maintenant temps que la SÉFM nous propose une offre convenable et retire ses demandes de concession. »

Les négociations reprendront le 15 mars. Les principaux points d'achoppement dans les négociations concernent l'indemnité de fin d'emploi, les règles sur la reconnaissance professionnelle, les avantages sociaux et les salaires.

« Nous connaissons bien la valeur de marché, a déclaré David Lynch. En fait, nous sommes experts en la matière. Mais les augmentations de salaire que propose la SÉFM ne représente même pas le tiers de ce que les municipalités offrent de nos jours. »

« La SÉFM est une entité municipale, financée par les municipalités, a-t-il expliqué. Elle doit donc conduire des négociations en tenant compte de la réalité municipale. »

« Les membres du SEFPO à la SÉFM ont été parmi les premiers à être frappés par les soi-disant ‘’gels des salaires‘’ en 2010, au début de la période d'austérité actuelle », a déclaré Warren (Smokey) Thomas, le président du SEFPO. « Aujourd'hui, en tenant compte de l'inflation, les travailleurs de première ligne de la SÉFM ont moins de pouvoir d'achat qu'il y a six ans. »

« J'exhorte cet employeur à s'engager sérieusement dans la négociation et à respecter le personnel qui fait avancer la SÉFM. »

Le SEFPO représente quelque 1 400 employés dans les bureaux de la SÉFM d'un bout à l'autre de la province.

Renseignements :
Bill Gillies, Communications du SEFPO
416 807-2427