Skip to content
news_notices_french.jpg

FAQ du SEFPO sur la prime liée à la pandémie

COVID-19
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le 25 avril, le gouvernement de l’Ontario a annoncé qu’il verserait une prime temporaire liée à la pandémie aux travailleurs de première ligne qui courent le risque d’être exposés à la COVID-19 dans les établissements de soins collectifs. La liste des travailleurs admissibles est aujourd’hui plus longue que la liste initiale. Après une série de conversations avec des représentants du gouvernement, le SEFPO a réussi à faire allonger cette liste, mais elle ne contient pas tout ce que nous avions demandé.  

Le SEFPO a exhorté le gouvernement à compenser et à protéger tous les travailleurs qui sont aux prises avec la pandémie.  Nous continuerons à lutter pour tous les travailleurs de première ligne dans tous les secteurs concernés comme les soins de santé, la santé mentale, les hôpitaux, la LCBO, entre autres. 

La mise en place de cette prime temporaire met en lumière l’absence de salaires décents dans un grand nombre de services sociaux et de santé communautaire – des secteurs où les employés, qui travaillent avec des populations vulnérables, font maintenant face à des risques graves pour la santé à cause de la COVID-19.      

Les travailleurs admissibles recevront la prime directement de leur employeur.  

Nous espérons que les informations ci-dessous vous seront utiles. Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec votre délégué du personnel du SEFPO.  

Suis-je admissible à la prime liée à la pandémie? 

Sont admissibles à cette augmentation salariale, les travailleurs et travailleuses des services cliniques de première ligne et des services de soutien, comme le nettoyage et la préparation des repas dans le secteur des soins de santé, le secteur des soins de longue durée, le secteur des services sociaux et le secteur des services correctionnels.   

Le gouvernement a publié en ligne la liste des employeurs et emplois admissibles à la prime liée à la pandémie que vous pouvez consulter ici. Des changements importants ont été annoncés le 27 mai. Veuillez consulter cette page pour voir si vous êtes admissible.  Si vous êtes admissible, mais que votre employeur vous dit le contraire, communiquez avec votre délégué du personnel.

Le SEFPO continuera à lutter pour élargir la portée de la prime liée à la pandémie pour inclure tous les travailleurs de première ligne qui ont besoin et méritent une augmentation de salaire pour les risques qu’ils prennent chaque jour. 

Quel est le montant?  

Les travailleurs admissibles recevront 4 $ l’heure en sus de leur salaire horaire actuel pour une période de 16 semaines.  

En plus de la prime, les travailleurs de première ligne admissibles qui travaillent plus de 100 heures par mois recevront un paiement forfaitaire mensuel de 250 $. Cela signifie que les travailleurs admissibles qui travaillent en moyenne 40 heures par semaine recevront un complément salarial de 3 560 $.

Quand est-ce que ça commence?  

À compter du 24 avril 2020, pour une période de 16 semaines, jusqu’au 13 août 2020. 

Au cours de la première semaine de juin, les ministères commenceront à envoyer des renseignements détaillés sur le financement aux employeurs qui reçoivent des fonds directement du gouvernement et aux chefs de la prestation des services.

Les employeurs recevront les fonds destinés à la prime liée à la pandémie aussi vite que possible à compter du début de juin, mais la date exacte du versement pourrait varier. Les employés admissibles recevront la prime temporaire liée à la pandémie par son système de paie existant. Les exigences appropriées en matière de reddition de comptes seront mises en place pour s’assurer que le financement est versé aux employés admissibles.

Comment les travailleurs sont-ils payés?   

L’augmentation horaire de 4 $ sera versée directement par les employeurs. 

Le gouvernement publiera de plus amples renseignements sur le paiement du montant forfaitaire supplémentaire.  

Suis-je admissible si je suis en congé payé? (par ex. congé de maternité, de maladie, vacances) 

Non. L’admissibilité au supplément horaire et aux paiements forfaitaires ne s’applique qu’aux heures réellement travaillées. Les membres qui sont en congé payé autorisé, y compris en vertu de la CSPAAT, ne sont pas admissibles. 

Est-ce que ça aura une incidence sur ma retraite, mes avantages ou mon salaire de base? 

Non. Le supplément horaire et les paiements forfaitaires n’ouvrent pas droit à pension, ne font pas partie du salaire de base de l’employé, et n’influent pas sur les avantages sociaux versés par l’employeur. 

Pour plus de plus amples informations, vous pouvez consulter le site Web du gouvernement de l’Ontario en cliquant ici.