Skip to content

Réductions de salaire du président, du premier vice-président/trésorier et des cadres supérieurs du SEFPO durant la crise de la COVID-19

COVID-19
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La COVID-19. Elle a tout changé. La manière dont nous travaillons jusqu’à la manière dont nous nous comportons. 

Nous devrons déployer tous les efforts possibles pour venir à bout de cet ennemi. 

Avant de pouvoir retrouver un semblant de normalité, nous devrons faire preuve de courage et consentir des sacrifices. Et s’il y a une chose à laquelle nous aspirons toutes et tous, c’est bien la normalité. 

Le SEFPO doit prendre des décisions difficiles – des décisions pour protéger la santé, les emplois et l’organisation. 

Aujourd’hui, après avoir discuté avec mon premier vice-président/trésorier, Eduardo (Eddy) Almeida, et avec mon équipe de gestionnaires supérieurs, j’annonce ce qui suit : 

À compter du 19 avril 2020, mon salaire, le salaire d’Eddy et le salaire de tous les membres du personnel du SEFPO exclu seront réduits temporairement de 20 pour cent, dans l’attente d’une révision ultérieure. 

Nous espérons que cette décision, qui vise à préserver les services de première ligne pour nos membres, permettra non seulement de protéger des ressources vitales, mais également de donner l’exemple aux organisations qui envisagent de mettre à pied du personnel de première ligne. 

Je remercie mon personnel exclu pour leur dévouement. Ils travaillent souvent un nombre incroyable d’heures, parfois 24 heures sur 24, pour venir en aide à nos membres et à notre personnel. Je sais qu’ils continueront à travailler sans relâche parce que c’est ce qu’ils font quotidiennement. 

Je demande également à tous les membres du Conseil exécutif de limiter leurs demandes de jours d’affectation présidentielle pour ne couvrir que les réunions du Conseil exécutif, les réunions de dirigeants pour les vice-présidents régionaux et uniquement dans des circonstances exceptionnelles.

Mes amis, nous vivons des temps difficiles. Mais nous passerons au travers ensemble. Comme nous le faisons à chaque fois. Ensemble. Hier. Aujourd’hui. Demain. 

En toute solidarité,

Smokey