Communiqués bannière

Smokey Thomas à la première ministre Kathleen Wynne : il est temps de parler d'Hydro One

OPSEU / SEFPO flag
Facebook
Twitter
Email

(Toronto) Plus tôt ce matin, dans le cadre d'une émission radiophonique de la station de radio Newstalk 1010 de Toronto, le président du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario, Warren (Smokey) Thomas a réitéré sa demande à la première ministre Kathleen Wynne de débattre de la vente à rabais d'Hydro One et de répondre aux nombreuses questions qui tourbillonnent autour de ce plan déficient.

Le Toronto Sun appuie la demande d'un débat entre Thomas et Wynne.

Issue d'ententes en catimini, la vente sera imposée par une politique publique et un processus juridique impénétrables cet été.

Thomas a dit, « C'est pourquoi je demande à la première ministre Wynne de se montrer honnête et de me joindre dans un débat public immédiat sur les mérites de la vente de 60 pour cent d'Hydro One. »

« Ça fait un moment que je lui demande de se joindre à moi pour ce débat.  Aujourd'hui, je lui envoie une lettre pour l'inviter formellement à le faire. »

« La première ministre garde une si grande partie de ce plan secrète.  Le débat lui permettra de se décharger de ce fardeau. »

« Les Ontariens ne savent toujours pas comment se déroulera la transaction, ce qu'elle signifiera pour leur note d'électricité, quelle surveillance existera – le cas échéant – et pourquoi on se précipite dans cette vente hermétique. »

« Mon offre d'un débat lui donnerait la chance de faire amende honorable et de nous expliquer pourquoi elle a si hâte de vendre, ayant pris quelque 41 jours pour présenter et adopter une législation de si grande portée qui, elle le sait, changera à jamais le visage de notre province. »

« Elle pourrait nous dire pourquoi elle ignore systématiquement les demandes de l'opposition de former un comité législatif pour examiner la vente et de retirer l'affaire du projet de loi budgétaire pour être examinée en profondeur. »

« Elle pourrait nous expliquer pourquoi elle n'a pas tenu compte de l'avertissement de huit hauts fonctionnaires de responsabilisation provinciaux qui ont sonné l'alerte pour dire que soustraire la vente d'Hydro One au regard public est une véritable catastrophe en formation. »

Thomas a dit qu'il est disposé à débattre avec Wynne n'importe où et n'importe quand.

{“fid”:”27096″,”view_mode”:”youtube”,”fields”:{“format”:”youtube”,”filename_field[en][0][value]”:”Warren (Smokey) Thomas discusses Hydro One privatization.”},”type”:”media”,”link_text”:”Warren (Smokey) Thomas discusses Hydro One privatization.”,”attributes”:{“class”:”file media-element file-youtube”}}

Related News