Skip to content
paramedics_opseu_french_banner.jpg

L'OPSEU/SEFPO demande au gouvernement de créer un comité autonome pour le secteur paramédical

Ambulance outside of hospital
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Monsieur Monte McNaughton, ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences

Nous vous écrivons pour vous demander d’appuyer la mise en place d’un comité autonome en vertu de l’article 21 pour le secteur paramédical. Il en résulterait des mesures plus rapides et plus efficaces en matière de santé et de sécurité au travail et, en conséquence, une amélioration de la sécurité des techniciens ambulanciers et de la prestation des services partout en Ontario.

Le comité fournirait au ministre du Travail des conseils au sujet de l’application de la loi, de la réglementation et des politiques. L’OPSEU/SEFPO représente environ 2 200 membres dans 21 services paramédicaux, dans quatre centres intégrés de répartition d’ambulances du secteur parapublic et dans 10 centres intégrés de répartition d’ambulances de la fonction publique de l’Ontario.

Comme vous le savez, les services médicaux d’urgence (SMU) sont représentés actuellement par le sous-comité du Comité consultatif des soins de santé créé en vertu de l’article 21.

Cette structure à deux niveaux entrave le déploiement en temps opportun de matériel, de conseils liés à la pandémie et d’éléments urgents et nécessaires sur le terrain. Les SMU, qui ne sont pas soumis aux mêmes paramètres que les autres professions de la santé, effectuent un travail qui comporte des pratiques extrêmement diverses et difficiles. Régis par la Loi sur les ambulances de l’Ontario, les professionnels du secteur paramédical procurent essentiellement des soins préhospitaliers. Il s’agit de services de soins spécialisés, qui sont dispensés par les techniciens ambulanciers des équipes tactiques et communautaires et des travailleurs paramédicaux dans les centres de dépistage de la COVID-19 et des sites d’injection supervisés.

Le champ d’activité des techniciens ambulanciers ne cesse de s’étendre. Ils maîtrisent les nouvelles technologies et se rendent dans des endroits toujours plus éloignés. Les techniciens ambulanciers utilisent bien sûr des ambulances terrestres, mais également un large éventail d’autres véhicules comme des avions, des bateaux, des hélicoptères, des véhicules d’intervention d’urgence, des bicyclettes et même des patins.

Dans une industrie en perpétuel développement, ils sont souvent confrontés à des problèmes de santé et de sécurité nouveaux et singuliers qui nécessitent d’agir rapidement et en temps opportun pour prévenir les blessures.

On ne saurait trop insister sur l’importance d’un comité autonome en vertu de l’article 21 pour les services médicaux d’urgence (SMU) en raison de leur compréhension approfondie des problèmes qui les touchent directement et du fait que ce comité aurait l’autonomie pour en informer le ministre.

Ce comité autonome permettrait aux membres et au ministre du Travail d’être en contact avec tous les organismes et syndicats de l’industrie paramédicale. Afin de continuer à améliorer la sécurité des travailleurs, il est essentiel d’échanger des points de vue et des expériences dans cette industrie.

La présente demande d’un comité autonome en vertu de l’article 21 pour les SMU est en ligne avec la Stratégie relative aux lieux de travail sains et sécuritaires en Ontario puisqu’elle aide le directeur général de la prévention à améliorer la prestation des services en établissant des partenariats et en fournissant des conseils pertinents et opportuns aux milieux de travail d’un bout à l’autre de la province.

Nous serions heureux de répondre à vos questions ou de discuter de cette question plus en détail. En vous remerciant de votre attention à notre demande, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président du Syndicat des employés de la fonction publique de l’Ontario

Jamie Ramage
Président de la Division des services ambulanciers de l’OPSEU/SEFPO