L’OPSEU/SEFPO félicite la FPO pour la souplesse concernant le retour au travail en présentiel des membres de la FPO

Les dirigeants de l’OPSEU/SEFPO félicitent les dirigeants de la fonction publique de l’Ontario (FPO) pour leur action rapide et la souplesse en réponse aux préoccupations du personnel syndiqué concernant les plans de retour au travail.  La FPO a annoncé des changements à son plan la semaine dernière, clarifiant les mesures de précaution en matière de santé et de sécurité.

Le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, a exprimé sa gratitude à Mme Michelle DiEmanuele, chef de la fonction publique de l’Ontario, qui a écouté, tenu compte des préoccupations des travailleurs et changé de cap.

« Tout le monde y gagne lorsque les employeurs et les syndicats travaillent ensemble pour donner la priorité à la santé et à la sécurité des travailleurs », a déclaré le président Thomas. « La pandémie a changé notre façon de travailler et la mise à jour du plan de retour au travail reflète maintenant cette réalité, tout en tenant compte des besoins des membres en matière de santé et de sécurité et de leurs responsabilités familiales. »

L’OPSEU/SEFPO représente 26 000 membres à la fonction publique de l’Ontario, dont beaucoup ont travaillé à distance durant la pandémie. En réponse au syndicat qui avait attiré l’attention sur le fait que les employés et les familles ont besoin de temps pour se réadapter à ces changements et remettre en place leurs soutiens préalables à la pandémie, le plan a été modifié afin de permettre au personnel de retourner au travail un ou deux jours par semaine à compter du 4 avril, et jusqu’à un minimum de trois jours par semaine à compter du 16 mai.

La mise à jour du plan de retour au travail comprend également l’élaboration d’un plan complet concernant le travail en mode hybride, qui sera élaboré avec la rétroaction des employés, d’ici septembre 2022.

Neil Martin, président du Comité central des relations employés-employeur (CCREE) de l’OPSEU/SEFPO, qui représente la Division unifiée de la FPO, a déclaré que la mise à jour du plan est une bonne chose pour les membres, soulignant que cette transition nécessitera de maintenir la communication entre les membres de l’OPSEU/SEFPO et l’employeur.

« Alors que nous apprenons comment vivre et travailler avec la présence de ce virus dans la société, nous devrons inévitablement surmonter des embûches en cours de route », a déclaré Neil Martin. « Nos membres et la direction se frayeront un chemin à travers cette pandémie. Nous nous réjouissons d’avoir forgé une relation positive avec l’employeur et nous encourageons tous les membres à parler à leurs gestionnaires de leurs besoins liés à la sécurité sur le lieu de travail durant cette période de transition. »

Related News