L'OPSEU/SEFPO continue d'exiger la reconnaissance de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

En 2021, la gouverneure générale du Canada a proclamé le 30 septembre comme jour férié fédéral en l’honneur de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. C’est une journée pour commémorer et réfléchir à l’histoire et à l’héritage des pensionnats canadiens, ainsi qu’à nos responsabilités permanentes en tant que colons aux fins de la poursuite de la vérité et de la réconciliation.

Cette commémoration, qui nous propose un moment de réflexion solennelle, fut l’une des 94 recommandations du Comité de vérité et réconciliation et continue d’être un élément essentiel du processus de réconciliation.

Le 30 août 2022, le gouvernement de l’Ontario a avisé l’OPSEU/SEFPO que la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation de cette année ne serait pas un jour férié pour les employées et employés de la fonction publique de l’Ontario (FPO).

L’OPSEU/SEFPO conteste farouchement la position de l’employeur car elle touche spécifiquement (mais pas exclusivement) :

La convention collective de l’Unité de négociation de la FPO unifiée

  • l’article 2 (droits de gestion)
  • les articles 47, 31A.5 et 32,14 (jours fériés)
  • les articles UN 13 et 73 (paiement des jours fériés)

La convention collective de l’Unité de négociation des Services correctionnels de la FPO

  • l’article 2 (droits de gestion)
  • l’article 3 (discrimination interdite/équité en matière d’emploi)
  • les articles COR 13 et 73 (paiement des jours fériés)
  • les articles 31A.5, 32, 14, 47 (jours fériés)

Les jours fériés spéciaux proclamés par la gouverneure générale ou la lieutenante gouverneure, comme la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, doivent être reconnus comme des jours fériés payés pour les membres de l’OPSEU/SEFPO au sein de la FPO.

L’OPSEU/SEFPO a déposé des griefs syndicaux au nom de tous nos membres de la FPO pour que ce jour soit reconnu comme un jour férié. L’OPSEU/SEFPO estime que les dispositions relatives aux jours fériés des conventions collectives des unités de négociation unifiée et des Services correctionnels donnent droit à ce jour férié à tous nos membres.

Ici vous trouverez (en anglais seulement) les griefs des membres des unités de négociation unifiée et des Services correctionnels de la FPO – membres qui croient avoir été lésés par la décision de l’employeur.

Les président(e)s et les délégué(e)s syndicaux de section locale peuvent contacter leurs délégué(e)s du personnel pour obtenir de l’aide, si nécessaire.

Related News