L'OPSEU/SEFPO rend hommage au pompier du Nord de l'Ontario qui a perdu la vie

À l’heure où les feux de forêt continuent de ravager le Nord-Ouest de l’Ontario et où nos courageux héros se battent pour les garder à distance, nous avons été profondément attristés d’apprendre qu’un ami proche et un collègue respecté est décédé à l’hôpital des suites d’une urgence médicale sur le terrain.

En ces temps difficiles, nous offrons nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à ses collègues.

Par respect pour la famille, les détails, y compris le nom du pompier, ne peuvent pas être communiqués pour le moment. Nous pouvons confirmer que ce héros a perdu la vie alors qu’il était en service en tant que pompier forestier contractuel engagé par une agence tierce – et qu’il travaillait aux côtés des membres de l’OPSEU/SEFPO sur les premières lignes de ce désastre qui est toujours en cours. Ancien pompier du ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts (MDNMRNF), il était bien connu et respecté des équipes sur le terrain.

Au moment où les équipes de pompiers continuent à lutter dans des situations incroyablement dangereuses et au péril de leur vie, cette tragédie rappelle à nos héros qui sont en première ligne combien le danger peut frapper tout moment. Nos héros travaillent sans relâche pour maîtriser ces incendies et protéger les résidents. Certaines communautés sont inaccessibles par la route et des infrastructures essentielles, comme les lignes électriques et les communications, pourraient être endommagées – ce qui compliquerait encore davantage les interventions et les efforts d’évacuation.

Compte tenu des informations inquiétantes qui proviennent des premières lignes et pour appuyer la demande urgente de la nation Nishnawbe Aski, l’OPSEU/SEFPO exhorte une fois de plus le premier ministre à déclarer l’état d’urgence provincial, afin de faire en sorte que l’on puisse déclencher une réponse immédiate à la situation et procurer les ressources nécessaires au Nord.

Des mots comme volatile, désastreux et sans précédent ne décrivent plus adéquatement la situation. Avec des conditions très chaudes et sèches, les projections pour les semaines à venir ne sont pas bonnes. En raison de la foudre qui frappe à tout moment et des faibles précipitations attendues, la situation peut rapidement tourner à la catastrophe. On s’attend à d’autres départs de feux et à devoir évacuer des milliers d’autres personnes. Il est temps de se préparer au pire scénario pour sauver des vies.

Alors que nous pleurons la perte tragique de notre ami et collègue bien-aimé, nous devons reconnaître que la meilleure façon de l’honorer est de faire mieux, de déclarer l’état d’urgence et d’octroyer les ressources nécessaires pour surmonter cette crise.

En faisant état de la gravité de la situation, l’état d’urgence permettrait à la province de mobiliser une réponse plus forte et d’encourager les municipalités à se renforcer et à prêter main forte pour accueillir les personnes qui en ont désespérément besoin.

Un décès, c’est un décès de trop; nous devons assurer la protection de toutes les personnes.

Merci à tous les membres de l’OPSEU/SEFPO qui soutiennent les efforts de réponse, au ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts et à tous les héros qui mettent leur vie en danger; nos pensées sont avec vous, avec les résidents, et avec la famille et les amis de ce héros qui a perdu la vie. Cette crise mérite une réponse plus adaptée à la situation et nous continuerons à l’exiger.

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida
Premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO