L’OPSEU/SEFPO s’engage à faire entendre la voix du personnel infirmier

À l’occasion de la Semaine nationale des soins infirmiers, l’OPSEU/SEFPO est extrêmement fier de représenter plusieurs milliers de membres dévoués du personnel professionnel en soins infirmiers, qui sont en première ligne dans les hôpitaux, les soins de longue durée, les soins de santé communautaires, les établissements psychiatriques, les établissements correctionnels et les organismes de santé mentale, entre autres.

La pandémie de COVID-19 a mis en lumière le travail essentiel que font chaque jour les infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés, les infirmières et infirmiers autorisés, les infirmières et infirmiers praticiens de l’OPSEU/SEFPO et le rôle primordial qu’ils jouent dans la vie de tout le monde.

Tout au long de la pandémie, le personnel infirmier a prodigué des soins dans des conditions extrêmement dures et difficiles. L’augmentation massive de la demande en soins a accru les dangers dans de nombreux lieux de travail, ce qui a eu des effets négatifs sur la santé mentale et physique du personnel. De nombreuses infirmières et infirmiers ont signalé des cas de violence en milieu de travail et traversé une longue période de stress et de traumatisme.

Durant les deux dernières années, le secteur de la santé a perdu nombre d’infirmières et d’infirmiers en raison des conditions de stress élevées combinées à des lois qui ont érodé les conventions collectives et affaiblit les protections en milieu de travail, comme la loi sur les restrictions salariales du gouvernement Ford.

Depuis trop longtemps, le gouvernement Ford n’a pas pris de mesures significatives pour répondre aux préoccupations du personnel infirmier. Le 2 juin, l’OPSEU/SEFPO s’engage à voter pour changer les choses pour le personnel infirmier.

Nous voterons pour un gouvernement qui n’adoptera pas des lois qui méprisent le personnel infirmier, comme les projets de loi 106, 124 et 195. Nous voterons pour un gouvernement qui ne privatisera pas les soins de santé; nous voterons pour un gouvernement qui veillera à ce que nos soins de santé publics soient correctement financés et disposent des ressources nécessaires.

Nous vous invitons à consulter la plateforme électorale provinciale de l’OPSEU/SEFPO et à vous joindre à nous pour bâtir un Ontario qui respecte le personnel infirmier et les professionnels de la santé de première ligne qui travaillent à leurs côtés.

À l’occasion de cette Semaine nationale des soins infirmiers, consolidons notre solidarité et engageons-nous à élire un gouvernement qui écoutera et prendra des mesures pour améliorer les conditions de travail du personnel infirmier. Le changement est possible lorsque nous travaillons ensemble et mobilisons notre force collective.

Solidairement,

JP Hornick, présidente de l’OPSEU/SEFPO

Laurie Nancekivell, première vice-présidente/trésorière de l’OPSEU/SEFPO

Related News