L’OPSEU/SEFPO célèbre la Journée internationale des personnes handicapées

OPSEU disability rights caucus.
Facebook
Twitter
Email

Proclamée pour la première fois en 1992 par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée internationale des personnes handicapées est célébrée chaque année le 3 décembre. Elle a pour objectif de sensibiliser davantage les gens aux questions liées au handicap, de promouvoir les droits et le bien-être des personnes handicapées à l’échelle mondiale et de faciliter leur inclusion à tous les aspects de la vie politique, sociale, économique et culturelle.

Fiers de soutenir la Journée internationale des personnes handicapées, l’OPSEU/SEFPO et le Caucus des personnes handicapées s’efforcent de défendre l’équité, l’inclusion et l’accessibilité de tous dans nos communautés, dans nos milieux de travail, mais aussi à la table de négociation.

Nous avons tous été confrontés à des défis importants tout au long de la pandémie et nombre de personnes sont encore aux prises avec les difficiles contrecoups de la maladie. Mais les personnes handicapées ont été touchées de manière disproportionnée par la crise actuelle. Alors que nous travaillons à la reconstruction de l’Ontario, nous ne devons jamais oublier les leçons que nous avons apprises, y compris les nombreux obstacles auxquels sont confrontées les personnes en situation de handicap. Voici quelques exemples :

  • Beaucoup de gens peuvent faire du télétravail sans problèmes, sans avoir besoin de beaucoup de soutien
  • Notre système de santé est dans un état précaire et les services de santé sur lesquels comptent les personnes en situation de handicap ne sont pas un luxe – ils sauvent des vies
  • L’isolement social prolongé a aggravé les difficultés rencontrées par les personnes souffrant de maladies chroniques et de problèmes de santé mentale; et
  • Bien que les masques faciaux se soient avérés très efficaces pour arrêter la propagation de la COVID-19, ils ont par contre constitué une barrière supplémentaire à la communication pour les personnes malentendantes –, et même pour les personnes n’ayant pas de déficience auditive.

Nous voulons tous bâtir un monde où chacun a des chances égales et un accès égal aux services dans sa communauté. Mais la pandémie nous a montré que nous avons encore beaucoup de chemin à faire pour y parvenir, en particulier pour les personnes handicapées.

Nous devons rebâtir un monde meilleur. En tant que membres du Caucus des personnes handicapées de l’OPSEU/SEFPO, nous espérons que notre société et nos gouvernements tireront les leçons de la pandémie une fois pour toute. Au moment d’aller de l’avant, nous devons faire en sorte d’inclure les personnes handicapées dans tous les domaines de notre société afin que leurs expériences vécues puissent guider nos efforts de reconstruction, afin d’améliorer la conception universelle et réduire les besoins d’adaptations spéciales.

Le Caucus des personnes handicapées exhorte tous les décideurs à inclure les personnes handicapées dans leurs consultations sur la voie à suivre, qu’il s’agisse du retour au travail en personne ou de questions comme l’accès aux soins de santé et à d’autres services publics. Au cours des 20 derniers mois, nous avons été capables d’accomplir de grandes choses en faisant preuve de solidarité et en nous soutenant les uns les autres – mais nous devons faire en sorte que les personnes en situation de handicap soient toujours avec nous à la table. Rien ne peut être fait sur les personnes handicapées sans leur participation active.

Le Caucus des personnes handicapées continue de lutter pour bâtir un avenir où les gens pourront vivre sans obstacles, qu’il s’agisse d’accéder à un bâtiment sans escaliers, d’obtenir un emploi sans crainte de discrimination ou de pouvoir parler sans crainte d’un problème de santé mentale au travail. Nous pensons que la conception universelle est un moyen de faire en sorte que tous les individus puissent avoir accès à l’information, aux espaces physiques, à l’interaction sociale et à un bon emploi. Et nous pensons que chacun d’entre nous a la responsabilité de travailler pour bâtir un avenir accessible, qui n’exclut personne pour des raisons de santé ou de déficiences physiques.

Le Caucus des personnes handicapées de l’OPSEU/SEFPO s’efforce toujours de défendre les intérêts des personnes handicapées. Nous travaillons fort dans notre syndicat et dans nos collectivités pour sensibiliser les gens et pour identifier et faire tomber les barrières qui empêchent les membres de participer pleinement, y compris les personnes qui continuent à faire face à des obstacles pour obtenir un emploi rémunérateur. Dans le cadre de notre lutte pour l’équité, l’égalité, l’accessibilité et l’inclusion, continuons à faire en sorte qu’elles puissent faire entendre leur voix et raconter leurs histoires.

Nous vous encourageons à surmonter toute appréhension et à vous renseigner sur les questions qui touchent le plus les personnes handicapées. Grâce à votre contribution et à votre bienveillance, vous pouvez changer les choses et contribuer à leur dignité et  bien-être.

En toute solidarité,

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO

Eduardo (Eddy) Almeida, premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO

Caucus des personnes handicapées de l’OPSEU/SEFPO