Skip to content
news_notices_french.jpg

L'OPSEU/SEFPO répond au Conseil des employeurs des collèges

Chères/chers membres du personnel scolaire et du personnel de soutien à temps partiel des CAAT,

Warren (Smokey) Thomas, président de l’OPSEU/SEFPO, a envoyé aujourd’hui la lettre suivante à Graham Lloyd, chef de la direction du Conseil des employeurs des collèges (CEC), en réponse au récent communiqué du CEC concernant son offre de prolongation des conventions collectives.

Comme vous en avez peut-être entendu parler, le CEC a récemment envoyé une lettre au président Thomas afin de proposer une prolongation de deux ans des conventions collectives du personnel scolaire et du personnel de soutien à temps partiel des CAAT avec une augmentation salariale d’un pour cent pour chacune des années et une signature anticipée de six mois.

« Nous sommes résolus à travailler avec nos équipes de négociation afin de conclure le meilleur accord de négociation pour nos membres », a déclaré le président Thomas. « Mais il est crucial que notre réponse à l’offre du Conseil des employeurs des collèges soit le résultat d’un effort coordonné, considéré avec attention, respectueux et conforme aux politiques et Statuts de l’OPSEU/SEFPO.

« Nos membres passent en premier, a déclaré le président Thomas, et nous devons toujours respecter leurs souhaits qui sont exprimés par l’entremise de leurs dirigeants élus. »

Cliquez ici pour lire le communiqué du CEC.

Réponse de l’OPSEU/SEFPO

Le 23 février 2021

Monsieur Graham Lloyd
Chef de la direction
Conseil des employeurs des collèges (CEC)

Objet : Prolongation des conventions collectives des collèges

Monsieur le Chef de la direction,

Je vous écris en réponse au communiqué de presse du CEC d’aujourd’hui concernant l’offre de prolongation de deux ans qui a été proposée aux membres de l’OPSEU/SEFPO qui travaillent dans les collèges de l’Ontario. Je pense qu’il est juste de dire que ce communiqué était particulièrement prématuré.

Je crois comprendre que vous avez déjà reçu de la correspondance au sujet de votre offre de la part des présidents des équipes de négociation du personnel scolaire et du personnel de soutien à temps partiel des CAAT de l’OPSEU/SEFPO. Étant bien conscient de la confusion que cela a provoquée, permettez-moi de vous rappeler que je suis la personne qui détient le certificat d’accréditation de l’OPSEU/SEFPO.

La lettre de proposition du CEC m’était adressée et en tant que président de ce syndicat, je n’ai pas encore répondu à votre offre.

Pour être clair, mon bureau a reçu une lettre de proposition du CEC le 16 février 2021. L’offre permettrait de prolonger de deux ans les conventions collectives du personnel scolaire et du personnel de soutien à temps partiel des collèges, avec une augmentation salariale d’un pour cent pour chacune des années et une signature anticipée de six mois. Si je comprends bien, l’intention est d’améliorer la stabilité d’emploi, sans concessions à la convention collective existante et sans pertes d’emplois. Si j’ai mal compris l’intention, veuillez me le faire savoir.

Je suis en train de convoquer une réunion avec les dirigeants de l’OPSEU/SEFPO afin d’examiner et de prendre en considération votre offre. Vous recevrez une réponse complète une fois que j’aurai terminé les discussions requises avec nos membres et dirigeants syndicaux.

Je crois que nous pouvons être d’accord pour dire qu’en ces temps difficiles, la stabilité de nos étudiants et de notre personnel est la priorité. Je tiens également à vous remercier pour votre offre. En tant que président, je reçois des directives de nos membres et je travaille en collaboration avec eux et les dirigeants élus de leur division afin d’examiner votre offre avec toute la considération qu’elle mérite.

Veuillez agréer, Monsieur le Chef de la direction, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO