Skip to content
news_notices_french.jpg

Le personnel de l'OPSEU/SEFPO célèbre la famille noire pendant le Mois de l'histoire des Noirs

Black History Month - OPSEU/SEFPO staff zoom celebration
Facebook
Twitter
Email

Le 23 février dernier, plus de 100 membres du personnel de l’OPSEU/SEFPO célébraient virtuellement le Mois de l’histoire des Noirs, avec pour thème « La famille noire : représentation, identité et diversité ».

Au programme, Jamila B, artiste pop et R&B de Hamilton, qui a chanté Lift every Voice (hymne national noir) et O Canada. Également au programme, une projection du documentaire de la CBC, intitulé Deeply Rooted (Profondément enraciné), de la cinéaste Cazhhmere, fille de l’ancienne vice-présidente régionale de la région 5 et ancienne vice-présidente exécutive de la FTO, Terry Downey.

Le documentaire jette un regard affectueux sur les sept générations de Cazhhmere, à Halifax, Nouvelle-Écosse.  Dans la période de questions-réponses animée qui a suivi le documentaire, elle a dit que bien que la contribution de sa famille et d’autres familles noires au Canada soit au cœur de son film, de nombreuses formes de racisme anti-Noirs font également partie de l’histoire.

« Je peux raconter des histoires où se produisent des choses qui sont manifestement et systématiquement racistes, et les gens diront « En quelle année cela s’est-il produit? Est-ce quelque chose d’historique que vous me racontez? Cela s’est-il passé dans les années 60? », a déclaré Cazhmere. « Et je dis, « Non, cela s’est passé la semaine dernière. » Et ils répondent, « Mais nous en sommes en 2021 ». Et je réponds ; « Exactement ». »

Le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, s’est fait l’écho de la déclaration de Cazhhmere.

« C’est simple, les personnes blanches continuent de venir en premier dans nos lois, institutions et la plupart de nos organisations », a déclaré M. Thomas. « Je ferai tout mon possible à mon poste de président de ce syndicat pour faire en sorte que la Vie des Noirs compte. Pour faire en sorte que nous fassions notre part pour lutter contre le racisme anti-Noirs dans nos milieux de travail et dans notre société, et pour l’éliminer. »

Le premier vice-président/trésorier de l’OPSEU/SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida, a décrit certaines des mesures concrètes que le syndicat prend pour confronter le racisme anti-Noirs.

« Il est important que nous comprenions et représentions les intérêts de nos membres. Et il est important que nos membres se voient reflétés dans les rangs du personnel et sachent qu’il n’y a pas de limites à ce qu’ils peuvent réaliser au sein de leur syndicat », a déclaré M. Almeida. « L’an dernier, nous avons déployé une formation sur la lutte contre le racisme anti-Noirs (Dismantling Anti-Black Racism) pour nos administrateurs et nos superviseurs. Tous les membres du personnel de l’OPSEU/SEFPO devront suivre cette formation au cours des prochains mois. »

Des représentants des deux syndicats du personnel de l’OPSEU/SEFPO ont pris la parole au cours de l’événement, tout comme Andrea McCormack, responsable de l’équité en matière d’emploi à l’OPSEU/SEFPO, qui a dit au groupe que l’événement était une célébration importante des contributions historiques des peuples noirs au pays.

« Au cours du Mois de l’histoire des Noirs, les Canadiens célèbrent les nombreuses réalisations et contributions des Canadiens noirs qui, tout au long de l’histoire, ont tant fait pour faire du Canada la nation culturellement diversifiée et prospère qu’elle est aujourd’hui », a déclaré Mme McCormack.