Skip to content
SEFPO Coalition des traveailleurs racialises

L'OPSEU/SEFPO appuie l’appel de la CODP concernant le renforcement de l’application des droits de la personne dans les universités et les collèges de l’Ontario

L’OPSEU/SEFPO appuie la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et son objectif visant à renforcer la protection des droits de la personne dans les universités et les collèges de l’Ontario. En signe de soutien à la lettre du 18 décembre de la CODP à tous les présidents et directeurs d’établissements d’enseignement de l’Ontario, le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, et Peter Thompson, président de la Coalition des travailleurs racialisés (CoTR) de l’OPSEU/SEFPO, ont envoyé une lettre à la commissaire en chef de la CODP pour exprimer leur gratitude et l’appui du syndicat.

« Les universités et les collèges de l’Ontario sont des carrefours d’éducation, d’innovation et de progrès. Ces environnements devraient être des espaces sûrs et inclusifs pour le corps estudiantin comme pour le personnel, avec des politiques et des procédures en place évaluées sur une base continuelle », ont écrit Smokey Thomas et Peter Thompson dans leur lettre.

Ci-dessous le texte de la lettre dans son intégralité :

Le 22 décembre 2020

Madame Ena Chadha
Commissaire en chef
Commission ontarienne des droits de la personne
180, rue Dundas Ouest, 9e étage
Toronto (Ontario) M7A 2G5

Objet : L’OPSEU/SEFPO appuie l’appel de la CODP concernant l’application des droits de la personne dans les universités et les collèges de l’Ontario.

Madame la Commissaire en chef,

Nous tenons à exprimer notre gratitude et appui à la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) pour ses mesures visant à renforcer l’application du Code des droits de la personne de l’Ontario dans nos établissements d’enseignement. Nous appuyons la lettre de la CODP en date du 18 décembre : Lettre à l’intention des universités et des collèges sur le racisme et d’autres préoccupations liées aux droits de la personne. Cette lettre adressée à tous les présidents et directeurs constitue un appel nécessaire visant à promouvoir une culture de responsabilité et de respect en matière de droits de la personne dans ces établissements.

L’OPSEU/SEFPO représente plusieurs milliers de membres du personnel scolaire à temps plein et du personnel de soutien à temps plein et à temps partiel dans les collèges de l’Ontario. Nous représentons également un nombre considérable de personnel dans les universités. L’un des piliers sur lesquels repose notre syndicat est de veiller à ce que les milieux de travail de nos membres soient sûrs pour tous – les étudiants comme les travailleurs – et exempts de toute forme de discrimination.

Par exemple, l’OPSEU/SEFPO a été extrêmement déçu par le fait que l’Université d’Ottawa ait admis l’utilisation du « mot commençant par N » dans l’enseignement de ses programmes et par la lenteur de sa réponse à corriger cette injustice. Tous les étudiants doivent se sentir en sécurité dans nos établissements d’enseignement. Ils méritent que les droits de la personne soient respectés dans leurs salles de classe, sur leurs campus et dans tous les domaines de leur apprentissage. L’Université n’en a pas tenu compte dans sa réponse initiale à cet incident.

Les universités et les collèges de l’Ontario sont des carrefours d’éducation, d’innovation et de progrès. Ces environnements devraient être des espaces sûrs et inclusifs pour le corps estudiantin comme pour le personnel, avec des politiques et des procédures en place évaluées sur une base continuelle.

L’OPSEU/SEFPO félicite la CODP d’avoir rappelé aux présidents et directeurs des universités et collèges de l’Ontario qu’ils ont la responsabilité de favoriser des milieux d’apprentissage respectueux, ouverts à tous, et de démanteler le racisme systémique et la discrimination. Notre syndicat est à vos côtés pour atteindre cet objectif visant à renforcer la protection des droits de la personne dans ces établissements.

Veuillez agréer, Madame la Commissaire en chef, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO

Peter Thompson
Président de la Coalition des travailleurs racialisés de l’OPSEU/SEFPO