SEFPO Soins de longue durée bannière

L'OPSEU/SEFPO exhorte le nouveau ministre des Soins de longue durée à passer à l’action

older woman and younger woman sitting together with coffee cups in their hand, smiling
Facebook
Twitter
Email

Dans une lettre adressée au nouveau ministre des Soins de longue durée, Rod Phillips, le président de l’OPSEU/SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, préconise une nouvelle approche pour réformer les soins de longue durée – une approche visant à donner aux préposés aux services de soutien à la personne (PSSP) la sécurité et les conditions de travail dont ils ont besoin pour fournir des soins de qualité supérieure.

« En que nouveau ministre, vous devez désormais changer d’approche pour surmonter les défis auxquels sont confrontés les PSSP dans le secteur des soins de longue durée », écrit le président Thomas. « Permettez-moi de vous exhorter à faire en sorte que l’une de vos premières priorités soit l’amélioration des soins aux patients, ce que nos membres réclament depuis des années. »

Le 24 juin 2021

L’honorable Rod Phillips
Ministre des Soins de longue durée
400, avenue University, 6e étage
Toronto (Ontario) M5G 1S5

OBJET : L’amélioration des soins de longue durée dépend de l’instauration d’un ordre de réglementation obligatoire pour les PSSP

Monsieur le Ministre,

Au nom des milliers de membres de l’OPSEU/SEFPO qui travaillent héroïquement sur les lignes de front des foyers soins de longue durée, des maisons de retraite et d’autres établissements connexes, j’aimerais d’abord vous féliciter pour votre nomination en tant que ministre de ce portefeuille extrêmement important. Je suis convaincu que vous travaillerez diligemment et promptement pour relever les nombreux défis auxquels fait face ce service public vital, mais affaibli.

Permettez-moi de vous exhorter à faire en sorte que l’une de vos premières priorités soit l’amélioration des soins aux patients, ce que nos membres réclament depuis des années. Un registre et un ordre de réglementation obligatoires pour les PSSP ne résoudraient pas tous les problèmes qui touchent les soins de longue durée, mais il s’agirait d’un élément important pour améliorer les lieux de travail et les soins qui sont dispensés.

En tant que syndicat qui représente des PSSP qui risquent quotidiennement leur vie, nous avons été déçus par la décision de votre prédécesseur de créer un registre des PSSP avec une inscription seulement facultative. Comme nos membres l’ont déjà dit à plusieurs reprises – et l’auraient dit s’ils avaient été consultés directement – un registre avec inscription facultative n’est vraiment rien de plus qu’un « beau répertoire ». Il ne sera pas très utile pour améliorer les soins et la sécurité dans les foyers et il sera encore moins utile pour améliorer les conditions de travail et la sécurité des PSSP.

En que nouveau ministre, vous devez désormais changer d’approche pour surmonter les défis auxquels sont confrontés les PSSP dans le secteur des soins de longue durée. Il est maintenant temps de cesser de prendre des conseils auprès d’organisations intéressées et fantômes comme l’Ontario Personal Support Workers Association, qui n’a aucune crédibilité pour parler au nom des véritables PSSP qui font le véritable travail – les messages laconiques qui ont été récemment publiés sur les médias sociaux du groupe constituent toutes les preuves dont vous avez besoin pour voir que ce groupe ne parle pas réellement au nom des travailleurs.

Comme toujours, les membres de notre syndicat – qui est responsable, démocratique et fier de représenter des PSSP depuis longtemps – sont disposés à discuter et à travailler avec le gouvernement pour trouver des moyens d’améliorer les soins de longue durée pour les travailleurs, pour les gestionnaires et, plus important encore, pour les résidents.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Warren (Smokey) Thomas
Président de l’OPSEU/SEFPO