SEFPO Coalition des traveailleurs racialises

L’OPSEU/SEFPO est de tout cœur avec les familles des victimes de la fusillade de Buffalo

OPSEU Coalition of Racialized Workers logo
Facebook
Twitter
Email

L’OPSEU/SEFPO adresse ses condoléances aux familles des victimes de la dernière fusillade meurtrière à Buffalo, New York.

Samedi dernier, dix personnes noires innocentes ont été tuées en plein jour à l’intérieur d’un supermarché et trois autres ont été blessées. Elles ont été les victimes d’un acte de terreur à motivation raciale que l’on doit nommer pour ce qu’il est : suprématie blanche.

Le tireur se réclamerait du même mouvement raciste et de la suprématie blanche que les responsables des fusillades fatales qui avaient eu lieu en Nouvelle-Zélande et au Québec.

Ces actes de violence ne sont ni nouveaux ni isolés. Aux États-Unis et en Amérique du Nord, les Noirs continuent de lutter pour les droits de la personne fondamentaux.  Ces actes d’extrémisme violent sont des tentatives qui visent à instiller la peur et à briser l’esprit de la communauté noire. Il s’agit d’un acte délibéré qui visait à blesser et à tuer des personnes noires dans une ville où la communauté noire est importante. Il ne s’agit pas seulement d’un acte de violence par armes à feu, mais d’un acte de racisme anti-Noirs.

Ces fusillades sont un rappel urgent qu’il faut faire plus pour faire face à la montée continue de la suprématie blanche. Les crimes haineux, les actes de violence et les discours haineux continuent de croître rapidement en Amérique du Nord, y compris en Ontario.

Les familles noires, les enfants noirs, les femmes et les hommes noirs continuent d’être ciblés quotidiennement en raison de la couleur de leur peau. C’est un cercle vicieux de violence et de haine qui continue de se répéter. La suprématie blanche n’a pas sa place dans nos lieux de travail, nos syndicats, nos écoles ou nos communautés. Dénoncer ne suffit pas, nous devons agir pour l’éradiquer.  En tant qu’allié, l’OPSEU/SEFPO se joint à la communauté noire de notre province et pays pour appuyer ce travail nécessaire.

L’OPSEU/SEFPO s’engage à démanteler le racisme anti-Noirs et à faire le travail pour devenir un syndicat anti-raciste. Les bureaux de l’OPSEU/SEFPO ont mis leurs drapeaux en berne en signe de solidarité et de respect avec les victimes et leurs familles. Aujourd’hui et toujours, la vie des Noirs compte.

Solidairement,

JP Hornick, présidente de l’OPSEU/SEFPO
Laurie Nancekivell, première vice-présidente/trésorière de l’OPSEU/SEFPO
Peter Thompson, président de la Coalition des travailleurs racialisés de l’OPSEU/SEFPO

Related News