La RAA de l’OPSEU/SEFPO se félicite des modifications apportées aux règles pour le don de plasma sanguin

Rainbow Alliance/Arc-En-Ciel Bilingual Logo
Facebook
Twitter
Email

Après des années de plaidoyer exigeant la fin de l’interdiction homophobe et transphobe en matière de don de sang au Canada, la Rainbow Alliance arc-en-ciel de l’OPSEU/SEFPO se réjouit d’apprendre que la Société canadienne du sang (SCS) permettra à certains hommes gais et bisexuels de donner du plasma sanguin dans deux villes-tests.

Les nouvelles règles permettront aux hommes qui ont des relations sexuelles avec d’autres hommes de donner du plasma, à condition qu’ils n’aient pas eu de nouveau partenaire sexuel durant les trois derniers mois.

Bien qu’il y ait encore des restrictions excessives imposées aux hommes gais et bisexuels qui ont eu un nouveau partenaire au cours des trois derniers mois, ce changement de politique permettra à davantage d’hommes de pouvoir donner du plasma à London, en Ontario, et à Calgary, en Alberta, – à un moment où on a désespérément besoin de plasma.

Depuis des années, la SCS interdit aux hommes gais et bisexuels de donner du sang – une politique fondée sur des préjugés profondément ancrés contre les femmes trans, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, les hommes bispirituels, gais et bisexuels. Comme c’est souvent le cas, les changements de politique ont été trop lents malgré la demande croissante pour les produits sanguins et de plasma, ainsi que le dépistage et les tests approfondis qui sont effectués pour tous les dons de sang.

On s’attend à ce que ces nouvelles règles contribuent à ouvrir la voie à la suppression totale de ces critères de sélection restrictifs des donneurs dans tout le Canada et dans un avenir proche – un changement de politique que la RAA de l’OPSEU/SEFPO demande depuis des années.

Plus récemment, la RAA a lancé une pétition à la ministre de la Santé du Canada, Patty Hajdu, pour demander la fin de la discrimination dans le système public de don de sang au Canada. Bien que nous soyons heureux de constater certains progrès, nous devons reconnaître qu’il ne s’agit que d’un premier pas.

Nous devons continuer à exiger l’égalité de tous les donneurs potentiels de sang et de plasma, indépendamment de leur identité sexuelle ou de leur orientation sexuelle.

Nous vivons au Canada, en l’an 2021 – nous devons continuer à exiger mieux, et nous le ferons.

En solidarité,

Rainbow Alliance arc-en-ciel de l’OPSEU/SEFPO