Skip to content
news_notices_french.jpg

Le SEFPO prend part à une véritable discussion après la pièce de théâtre Sweat

OPSEU at Sweat theatrical showing
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le 20 janvier, le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas, était le conférencier invité de la table ronde à Canadian Stage à l’occasion de la présentation théâtrale de Sweat – une pièce qui traite de la période économique difficile et du creusement des inégalités.

« C’est la responsabilité de chacun d’entre nous de parler d’équité, mais également d’écouter et d’apprendre », a déclaré le président Thomas après la discussion. « Je me sens très chanceux d’avoir eu l’occasion de voir cette pièce importante, de donner un aperçu de la vision du SEFPO pour un monde juste et d’apprendre des autres participants. »

Au cours de la discussion, Smokey Thomas a parlé du travail que le SEFPO effectue par l’entremise de ses caucus visés par l’équité et de leur contribution au mouvement pour la justice sociale dans son ensemble. Il a mis en exergue les questions qui touchent à la pauvreté, telles que le manque de logements sociaux et de programme universel de garde d’enfants afin que les femmes puissent participer pleinement au monde du travail.

Le président Thomas a également exhorté les gouvernements à relever les taux d’aide sociale et à déployer autant d’efforts à aider les populations qu’ils en consacrent aux grandes entreprises.

L’achat de l’oléoduc Trans Mountain par le gouvernement fédéral, qui a coûté 4,5 milliards de dollars, a-t-il souligné, est un exemple qui montre que le gouvernement a préféré dépenser de l’argent pour faire les gros titres plutôt que d’aider les plus démunis.