Skip to content
news_press_releases_french.jpg

OPSEU et Unifor s'adressent à M. Ford : « Nous sommes prêts à durcir le combat »

Toronto – Les travailleurs représentés par les plus grands syndicats des secteurs public et privé de l’Ontario se mobilisent pour livrer un message au gouvernement provincial : nous n’hésiterons pas à durcir le combat si vos priorités restent les mêmes dans votre budget provincial. 

Des membres du SEFPO et d’Unifor de différents secteurs et régions de l’Ontario sont à Queen’s Park cette semaine pour rencontrer les députés provinciaux et présenter une vision pour des services publics bien financés et du travail décent en Ontario. 

« Malgré tous les beaux discours et slogans, les politiques du gouvernement Ford sont antidémocratiques et contre le peuple », a déclaré le président du SEFPO, Warren (Smokey) Thomas. « Mais le pouvoir politique vient du peuple. Et c’est pourquoi nous avons uni nos forces; nos syndicats connaissent les priorités des travailleurs, nous comprenons qu’une économie solide dépend de la collaboration entre les secteurs public et privé, et nous nous entraidons. »

En plus de présenter des plans pour réaliser des investissements essentiels, les membres des deux syndicats sonnent l’alarme au sujet du projet secret dangereux du PC de sous-traitance de la prestation publique des soins de santé, mettant en danger l’accès et la qualité des soins.

« Nous ne pouvons pas nous permettre un pas de plus vers la privatisation de nos services publics ou l’érosion des droits des travailleurs », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor. « Les travailleurs en Ontario comptent sur leur gouvernement pour investir dans de solides services publics et pour défendre les bons emplois, comme ceux de l’usine GM d’Oshawa. Nous sommes là pour faire en sorte que M. Ford saisisse le message. »

Les deux syndicats, qui, ensemble, représentent plus de 300 000 travailleurs Ontariens, lancent un appel à tous les politiciens afin qu’ils écoutent les travailleurs à temps pour le prochain budget provincial.   

« L’intérêt monte », a déclaré Naureen Rizvi, directrice régionale d’Unifor pour l’Ontario, « Les membres d’Unifor savent qu’il est possible de bâtir une province plus équitable, mais pour y arriver, il va falloir que ce gouvernement reconnaisse enfin que les Ontariens n’acceptent pas leurs plans trompeurs et leurs attaques contre les droits des travailleurs. » 

« Le programme de M. Ford n’est pas ce pour quoi le peuple a voté, et nos membres, à l’instar de la plupart des Ontariens, sont très inquiets », a déclaré le premier vice-président / trésorier du SEFPO, Eduardo (Eddy) Almeida. « Les gens sont unis. Nos membres sont unis. Et nous sommes déterminés à construire des communautés plus solides. Monsieur Ford devrait savoir que nous ne reculerons devant rien. »

En décembre 2018, les syndicats ont formé une alliance de travail pour donner suite aux attaques du gouvernement conservateur provincial.  

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans chaque domaine majeur de l’économie. Le syndicat défend tous les travailleurs et leurs droits, se bat pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et s’efforce d’ouvrir la voie à un changement progressiste assurance d’un avenir meilleur.

Le SEFPO est le plus grand syndicat du secteur public en Ontario, représentant plus de 155 000 travailleurs de première ligne du secteur public, lesquels fournissent une gamme variée de services publics et de soutiens communautaires pour aider à garder l’Ontario sûr, vigoureux, abordable et prospère.  

Pour le SEFPO : Warren (Smokey) Thomas, président, 613-329-1931

Pour Unifor : Sarah McCue, responsable des communications nationales, 416-458-3307 (cellulaire), ou sarah.mccue@unifor.org